Bandeau UL

Archives

18 septembre 2012

La CEPALC s'attend à ce que la crise économique affecte le commerce extérieur de l'Amérique latine et des Caraïbes

Type de publication : Articles

La Commission économique pour l’Amérique latine et les Caraïbes (CEPALC) de l’Organisation des Nations unies prévoit un ralentissement de la croissance du commerce extérieur de l’Amérique latine et des Caraïbes en 2012 en raison de la récession en Europe, du faible dynamisme des économies américaine et japonaise et de la croissance économique modérée de la Chine et de plusieurs pays émergents. Dans son communiqué annuel intitulé « Panorama de l’insertion internationale de l’Amérique latine et des Caraïbes 2011-2012 », la CEPALC soutient que le commerce extérieur régional poursuivra le ralentissement qu’il a amorcé au second semestre de 2011. Selon les estimations de l’organisation, les exportations et les importations régionales connaitront respectivement une croissance de 4 % et de 3 % en 2012.

La CEPALC s’attend à ce que le commerce extérieur du Mexique et de l’Amérique centrale croisse davantage que celui du reste de la région : les exportations de cette zone augmenteront de 7,3 % et les importations de 5 %. L’Amérique du Sud se situera pour sa part sous la moyenne régionale avec une croissance de 1,1 % de ses exportations et de 3,2 % de ses importations. Les pays des Caraïbes verront quant à eux leurs exportations diminuer de 0,7 % et leurs importations, de 2,1 %, en raison de leurs liens économiques étroits avec l’Union européenne, une région qui connaît actuellement des difficultés notables.

À moyen terme, le rapport de la CEPALC prévoit que les pays en développement demeureront le moteur de l'économie et du commerce mondial malgré ce ralentissement. Dans cette optique, la secrétaire de la CEPALC, Alicia Bárcena, estime qu’afin de favoriser la croissance économique, il est nécessaire de fournir des efforts supplémentaires pour relever les défis liés à la productivité, à l’innovation, à l’éducation, aux infrastructures, à la logistique et au transport.

La CEPALC prédit qu’en raison de l’incertitude entourant l’économie mondiale, les exportations totales de la région continueront d’augmenter au cours des trois prochaines années à un taux moins élevé que celui enregistré au cours des dernières années. Le taux de croissance annuelle des exportations sera de 5 % entre 2013 et 2015 alors qu’il s’est élevé en moyenne à 20 % au cours de la seconde moitié des années 2000.

SD

 

Sources :

« Se ahonda desaceleración de América Latina, según CEPAL », Ansa latina, 13 septembre 2012

« Crisis afectará exportaciones latinas, según Cepal », abc, 13 septembre 2012

« Exportaciones de América Latina y el Caribe sufren desaceleración por causa de crisis internacional », communiqué de la CEPALC, 13 septembre 2012

« Comercio de América Latina se desacelera por crisis europea », Los Tiempos, 14 septembre 2012

Abonnez-vous

Pour tout savoir sur l'actualité des Amériques et sur les activités du CEI, entrez votre adresse courriel pour vous abonner à notre liste de diffusion.

Zone audio-vidéo

Vous pouvez visionner et écouter nos productions en format Podcast. Vous pouvez vous abonner ou les écouter sur iTunes.

Calendrier

  • CEI
  • Amériques

Suivez-nous

Suivez nos nouveautés sur notre page Facebook ou en vous abonnant à notre fil RSS. Utilisez les icônes ci-bas.

Nos partenaires

OPALC CRDIP OdA OEA

Conception et réalisation : Centre de services en TI et en pédagogie (CSTIP).
Tous droits réservés. © 2012 Université Laval