Bandeau UL

Archives

14 septembre 2012

FAO : l'inflation alimentaire en Amérique latine reste stable

Type de publication : Articles

L’inflation alimentaire annuelle en Amérique latine et dans les Caraïbes a atteint 8,9 % en juillet dernier, un niveau égal à celui enregistré au cours du mois précédent. Dans son plus récent bulletin mensuel des prix, le bureau régional de l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) a indiqué que la région n’était pas touchée de façon significative par la hausse des prix internationaux des denrées alimentaires.

L’indice de la FAO des prix des produits alimentaires au niveau international avait en effet montré une augmentation substantielle de l’ordre de 6 % entre les mois de juin et de juillet de cette année. Selon l’organisme des Nations unies, l’augmentation des prix internationaux s’expliquerait par une hausse marquée du prix des céréales résultant notamment de la faiblesse de la production de blé en Russie et de la sécheresse qui a fortement endommagé les cultures de maïs aux États-Unis. Pour M. Raúl Benítez, représentant régional de la FAO pour l’Amérique latine et les Caraïbes, « il est important d’éclaircir que nous ne sommes pas confrontés à une crise alimentaire telle que celle enregistrée lors des années 2007-2008. Cependant, les gouvernements doivent se maintenir attentifs à l’évolution des facteurs qui pourraient affecter les niveaux et la volatilité des prix des aliments ».

La FAO souligne que les mouvements récents des prix des denrées alimentaires, plus particulièrement celui des céréales, représentent simultanément des opportunités et des risques pour les pays de la région, dépendamment de leur position commerciale. Pour l’Argentine et le Brésil, qui enregistrent conjointement 15 % des exportations de maïs au niveau mondial, la conjoncture représente une opportunité d’augmenter les recettes de leurs exportations. Cependant, pour les pays centraméricains ainsi que le Mexique, cette situation pourrait signifier une détérioration plus prononcée de leurs balances commerciales alimentaires, considérant notamment que plus de 75 % des importations de maïs et de blé de ces pays proviennent des États-Unis.

Malgré la relative stabilité des taux d’inflation des prix alimentaires en Amérique latine, la FAO n’écarte pas la possibilité que ces taux augmentent dans un avenir rapproché, en conséquence de la hausse des prix internationaux des produits alimentaires et agricoles.

JM

 

Sources :

« FAO indica que la inflación alimentaria fue estable en América Latina en Julio », Organisation des Nations unies, 12 septembre 2012

 

« Inflación estable en América latina, FAO », Ansa Latina, 12 septembre 2012

 

« Informe mensual de precios de los alimentos en América Latina y el Caribe - Agosto de 2012 », Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture, août 2012

Abonnez-vous

Pour tout savoir sur l'actualité des Amériques et sur les activités du CEI, entrez votre adresse courriel pour vous abonner à notre liste de diffusion.

Zone audio-vidéo

Vous pouvez visionner et écouter nos productions en format Podcast. Vous pouvez vous abonner ou les écouter sur iTunes.

Calendrier

  • CEI
  • Amériques

Suivez-nous

Suivez nos nouveautés sur notre page Facebook ou en vous abonnant à notre fil RSS. Utilisez les icônes ci-bas.

Nos partenaires

OPALC CRDIP OdA OEA

Conception et réalisation : Centre de services en TI et en pédagogie (CSTIP).
Tous droits réservés. © 2012 Université Laval