Bandeau UL

Archives

23 août 2012

L'Amérique latine, la région la plus urbanisée du monde

Type de publication : Articles

Selon un récent rapport du Programme des Nations unies pour les établissements humains (ONU-Habitat), l’Amérique latine serait la région du monde la plus urbanisée, avec près de 80 % de sa population vivant dans des villes de tailles moyennes ou grandes, et où la violence constitue le principal fléau. Ce rapport, intitulé « État des villes d'Amérique latine et des Caraïbes », dresse notamment le portrait de l’occupation territoriale en Amérique latine et fait état des projections de la croissance urbaine pour les années à venir.

Qualifié de véritable « explosion urbaine », le phénomène de transition urbaine latino-américain se serait produit en moins de 40 ans (1950-1990). L’étude souligne qu’à l’heure actuelle, la région compte plus du double de citadins que l’Asie ou l’Afrique. Alors que la moitié de la population latino-américaine vit dans des villes de tailles moyennes, les mégapoles comme Mexico, São Paulo, Buenos Aires, Rio de Janeiro, Lima ou Santiago hébergent quant à elles 14 % de la population, soit près de 65 millions de personnes. Selon les experts, les foyers urbains les plus importants d’Amérique latine et des Caraïbes seraient localisés au Brésil et au Mexique.

Les projections mises en relief dans ce même rapport indiquent également que d’ici à 2030, le rythme de la croissance urbaine devrait ralentir au Brésil ainsi que dans le Cône Sud, pour néanmoins augmenter en Amérique centrale et dans l’arc andin. La population du Mexique se maintiendra pour sa part stable. Les chercheurs ont estimé que globalement, près de neuf Latino-Américains sur dix vivront dans des villes d’ici à 2050.

Bien que la croissance urbaine en Amérique latine signifie de plus grandes opportunités de travail et de meilleures conditions de vie pour plusieurs secteurs de la population, celle-ci a néanmoins généré un énorme coût social, économique et environnemental. Malgré les progrès réalisés par les gouvernements de la région au cours des dix dernières années, les chercheurs de l’ONU-Habitat font remarquer que près de 124 millions de personnes vivent toujours sous le seuil de la pauvreté dans les villes, dont près de la moitié au Brésil (37 millions) et au Mexique (25 millions). Plus du quart de la population urbaine, soit 111 millions de personnes, résiderait actuellement dans des favelas ou des bidonvilles, un chiffre qui va de pair avec l’accroissement toujours plus marqué du fossé qui sépare les riches des pauvres.

JM

 

Sources :

« América Latina es 80% urbana y hay menos pobreza », Ansa Latina, 21 août 2012

« América Latina es la región del mundo que tiene más habitantes en grandes ciudades », Los Andes, 21 août 2012

« La explosión urbana de América Latina », CNN Expansion/AP, 21 août 2012

« Latinoamérica es la región más urbanizada del mundo », El Universal/EFE, 21 août 2012

Abonnez-vous

Pour tout savoir sur l'actualité des Amériques et sur les activités du CEI, entrez votre adresse courriel pour vous abonner à notre liste de diffusion.

Zone audio-vidéo

Vous pouvez visionner et écouter nos productions en format Podcast. Vous pouvez vous abonner ou les écouter sur iTunes.

Calendrier

  • CEI
  • Amériques

Suivez-nous

Suivez nos nouveautés sur notre page Facebook ou en vous abonnant à notre fil RSS. Utilisez les icônes ci-bas.

Nos partenaires

OPALC CRDIP OdA OEA

Conception et réalisation : Centre de services en TI et en pédagogie (CSTIP).
Tous droits réservés. © 2012 Université Laval