Bandeau UL

Archives

30 août 2012

Tragédie d'Amuay : l'Amérique latine exprime sa solidarité avec le Venezuela

Type de publication : Articles

Cette semaine, les gouvernements des quatre coins de la région ont exprimé leurs sympathies au peuple vénézuélien pour la tragédie survenue samedi dernier dans l’une des plus importantes raffineries du pays et qui a causé 48 décès et plus d’une centaine de blessés. Le sinistre aurait été causé par une explosion de gaz qui aurait provoqué l'incendie de trois des neuf réservoirs de combustibles de la zone d'entreposage. Selon les autorités, il s’agirait du pire accident à survenir dans les installations de la raffinerie d’Amuay, qui fait partie du complexe de raffinage de Paraguaná, dans le nord-ouest du pays.

En cette période de deuil national, l’Organisation des États américains (OÉA) a exprimé son appui au peuple vénézuélien. Le secrétaire de l’OÉA, M. José Miguel Insulza, a manifesté « ses condoléances les plus sincères pour les tragiques pertes de vies survenues dans la raffinerie d’Amuay ». Le Brésil, dans une note diffusée par le ministère des Affaires étrangères, a dit « regretter profondément les évènements ». Similairement, le ministère des Affaires étrangères du Costa Rica a souligné dans un communiqué que le Venezuela est un pays qui « a su montrer son extraordinaire volonté de surpasser l’adversité et qui, avec les autorités, trouvera de nouveau les forces suffisantes pour surmonter ces moments difficiles et douloureux ».

À ces condoléances, s’ajoutent celles du gouvernement du Chili qui, par voie de communiqué, a dit « accompagner dans ces moments difficiles la nation vénézuélienne ». Les gouvernements de l’Argentine, du Nicaragua, du Salvador, de la Bolivie ainsi que du Mexique ont également fait de même. En guise de réponse, M. Hugo Chavez a remercié les expressions de solidarité de ses homologues, mais a assuré qu’il ne nécessiterait aucune aide de l’extérieur puisqu’il considère que « son gouvernement possède les ressources nécessaires afin de faire face aux évènements ».

Les origines exactes de l’incendie qui s’est déclaré tôt en matinée samedi dernier font l'objet d'une enquête. En début de semaine, des colonnes de fumée étaient encore visibles depuis plusieurs secteurs de la ville de Punto Fijo, située à 528 km à l’ouest de Caracas. Au terme de plus de trois jours de combat pour contrôler les flammes, les pompiers sont parvenus ce jeudi à mettre fin à l’incendie.

JM

 

Sources :

« Condolencias y solidaridad mundial con Venezuela por explosión en refinería », Terra/EFE, 27 août 2012

« Insulza expresa condolencias a Chávez por víctimas », Informe 21/EFE, 27 août 2012

« Presidente Piñera enví­a condolencias a Hugo Chávez por tragedia en refinerí­a venezolana », La Tercera/UPI, 27 août 2012

Abonnez-vous

Pour tout savoir sur l'actualité des Amériques et sur les activités du CEI, entrez votre adresse courriel pour vous abonner à notre liste de diffusion.

Zone audio-vidéo

Vous pouvez visionner et écouter nos productions en format Podcast. Vous pouvez vous abonner ou les écouter sur iTunes.

Calendrier

  • CEI
  • Amériques

Suivez-nous

Suivez nos nouveautés sur notre page Facebook ou en vous abonnant à notre fil RSS. Utilisez les icônes ci-bas.

Nos partenaires

OPALC CRDIP OdA OEA

Conception et réalisation : Centre de services en TI et en pédagogie (CSTIP).
Tous droits réservés. © 2012 Université Laval