Bandeau UL

Archives

21 mai 2012

L'Amérique latine et les Caraïbes font face à une importante crise du logement

Type de publication : Articles

Plus du tiers des familles d'Amérique latine et des Caraïbes demeurent dans des logements inadéquats ou construits avec des matériaux de fortune et dépourvus d'accès aux services de base, selon une étude publiée par la Banque interaméricaine de développement (BID). Cette situation, qui atteint près de 59 millions de personnes, est associée à des problématiques liées à la santé, à l'alimentation, à l'éducation, à la sécurité, à la discrimination sociale, à la qualité de l'environnement et à celle des transports.

Le problème est le plus marqué en Bolivie, au Nicaragua et au Pérou où plus de 70% des familles habitent dans des logements inadéquats. En termes absolus, le Brésil et le Mexique demeurent toutefois les pays où le plus grand nombre de personnes vivent dans ce type d'habitation.

Les auteurs de l'étude de la BID intitulée « Un espace pour le développement: les marchés de l'habitation en Amérique latine et dans les Caraïbes » considèrent que la participation du secteur privé est cruciale pour pallier la pénurie de logements qui frappe la région. Selon leur estimation, si les gouvernement souhaitent résoudre cette problématique uniquement par l'entremise de programmes publics, ils devront multiplier par sept leur investissement actuel en la matière afin de le faire passer à 310 milliards US$, soit 7,8% du PIB régional.

« Une solution durable et à long terme visant à accroître l'offre de logements nécessite la mobilisation des ressources privées. Les gouvernements ne peuvent tout simplement pas agir seuls », a souligné le coordonateur de l'étude, César Bouillon.

Selon les projections, d'ici 2015, malgré la croissance économique régionale et les programmes publics d'habitation, près de 36% des familles des zones urbaines et rurales continueront d'habiter dans des logements de fortune.

Près de deux des trois millions de familles qui s'installent chaque année dans les villes latino-américaines doivent élire domicile dans ce type d'habitation en raison de l'offre insuffisante de logements adéquats et abordables.

SD

 

Sources:

« Estudio del BID: América Latina y el Caribe encaran creciente déficit de vivienda », communiqué de presse de la Banque interaméricaine de développement, 14 mai 2012

« Mexico y Brazil encabezan falta de vivienda en AMLAT », ansa, 15 mai 2012

« ¿ Por qué es tan difícil para muchos latinoamericanos comprarse una casa? », BBC mundo, 15 mai 2012

« Un techo para un continente », El País (Uruguay), 19 mai 2012

Abonnez-vous

Pour tout savoir sur l'actualité des Amériques et sur les activités du CEI, entrez votre adresse courriel pour vous abonner à notre liste de diffusion.

Zone audio-vidéo

Vous pouvez visionner et écouter nos productions en format Podcast. Vous pouvez vous abonner ou les écouter sur iTunes.

Calendrier

  • CEI
  • Amériques

Suivez-nous

Suivez nos nouveautés sur notre page Facebook ou en vous abonnant à notre fil RSS. Utilisez les icônes ci-bas.

Nos partenaires

OPALC CRDIP OdA OEA

Conception et réalisation : Centre de services en TI et en pédagogie (CSTIP).
Tous droits réservés. © 2012 Université Laval