Bandeau UL

Archives

7 juin 2012

L'Alliance du Pacifique voit officiellement le jour

Type de publication : Articles

Dans le cadre du 4e Sommet de l’Alliance du Pacifique tenu ce mercredi à Antofastagasta, au Chili, la Colombie, le Mexique, le Pérou et le Chili ont signé un accord-cadre permettant à cette initiative de voir officiellement le jour.

Réunis dans l’observatoire astronomique de Paranal, en plein désert d’Atacama au nord du Chili, les présidents de la Colombie, M. Juan Manuel Santos, du Mexique, M. Felipe Calderón, du Pérou, M. Ollanta Humala ainsi du pays hôte, M. Sebastián Piñera, ont souligné la naissance officielle de ce nouveau bloc, qui avait été concrétisé l'an dernier à Lima à l'initiative de l'ancien président péruvien, M. Alan Garcia.

À l’inauguration du sommet, le président chilien a mentionné la vocation claire de l’Alliance, « orientée vers le futur et guidée par un esprit d’intégration et d’ouverture à tous les pays de l’arc du Pacifique ». Il a manifesté que l’Alliance n’était pas uniquement fondée sur la recherche d’un approfondissement de l’intégration économique entre ses membres actuels, mais également d’un rapprochement avec la région de l’Asie-Pacifique.

Le président Santos a pour sa part rappelé la rapidité et la facilité qui caractérise ce processus d’intégration, un processus qu’il n’a pas hésité à qualifier comme étant le « plus important d’Amérique latine ». Représentant en effet un marché de plus de 215 millions de consommateurs et regroupant les économies au plus haut taux de croissance sur le continent, comme le Pérou et le Chili, le potentiel économique de l’Alliance s’avère considérable. Selon les dires du président colombien, cette association ne vise pas à exclure les pays membres d’autres associations de coopération régionale, mais bien « de favoriser l’ouverture ».

Le président Calderón a manifesté pour sa part que l’unité entre les pays membres de l’Alliance du Pacifique s’exprimait grâce au partage de préoccupations communes, relatives notamment à la lutte contre la pauvreté, un thème indissociable de la lutte contre les changements climatiques.

L’événement, qualifié d’historique par le président Santos, a également compté sur la présence, en tant qu’observateurs, de vice-ministres du Panama et du Costa Rica. À la fin de la réunion, le roi d’Espagne Juan Carlos I, en visite officielle au pays depuis lundi, s’est également joint au groupe.

JM

 

Sources :

« Alianza del Pacífico busca aumentar integración entre sus países », Terra/AP, 6 juin 2012 

« Alianza del Pacífico, proceso de integración más grande de América Latina », El Espectador, 6 juin 2012 

« Le Chili, le Pérou, la Colombie et le Mexique forment l'Alliance Pacifique », Les Echos/AFP, 6 juin 2012

« Según el presidente Santos, la Alianza del Pacífico servirá de colchón para enfrentar crisis », Vanguardia, 6 juin 2012

Abonnez-vous

Pour tout savoir sur l'actualité des Amériques et sur les activités du CEI, entrez votre adresse courriel pour vous abonner à notre liste de diffusion.

Zone audio-vidéo

Vous pouvez visionner et écouter nos productions en format Podcast. Vous pouvez vous abonner ou les écouter sur iTunes.

Calendrier

  • CEI
  • Amériques

Suivez-nous

Suivez nos nouveautés sur notre page Facebook ou en vous abonnant à notre fil RSS. Utilisez les icônes ci-bas.

Nos partenaires

OPALC CRDIP OdA OEA

Conception et réalisation : Centre de services en TI et en pédagogie (CSTIP).
Tous droits réservés. © 2012 Université Laval