Bandeau UL

Archives

11 juin 2012

Les changements climatiques coûtent cher à l'Amérique latine et aux Caraïbes

Type de publication : Articles

Dans un récent rapport, la Banque interaméricaine de développement (BID) présente les conséquences économiques et sociales du changement climatique pour l’Amérique latine et les Caraïbes. Selon la BID, une augmentation de la température de deux degrés en moyenne entrainerait des effets négatifs évalués à près de 100 milliards $ US par an d’ici 2050.    

Selon ce rapport, la vulnérabilité de la région qui produit 11 % des émissions mondiales de gaz à effet de serre se trouve dans sa forte dépendance aux ressources naturelles et dans la nature de ses infrastructures qui doivent s’adapter davantage aux changements climatiques. De plus, cette vulnérabilité s’illustre par l’état des zones sensibles comme le biome de corail des Caraïbes, les glaciers des Andes, le bassin amazonien entre autres. Le rapport fait aussi écho des répercussions sur le domaine agricole. En effet, en 2050, la perte nette des exportations agricoles pour les pays latino-américains et des Caraïbes serait d’entre 30 et 52 milliards $ US.

La BID rappelle que le coût des actions qui permettraient aux pays de la région de s’adapter aux changements climatiques est beaucoup moins important que celui de l’inaction. En effet, la BID considère qu’avec 0,2 % du PIB de la région il serait possible d’aider les pays à faire face aux effets des changements climatiques. Cette adaptation passe non seulement par une continuité des efforts effectués par ces pays notamment en matière de déforestation et d’exploitation des terres, mais aussi par des investissements importants en matière d’infrastructures de transport et d’efficacité énergétique. Le rapport indique que les émissions de gaz à effet de serre dans la région se chiffrent actuellement à 4,7 tonnes par habitant et qu’elles risquent d’augmenter jusqu’à 9,3 tonnes d’ici 2050 si aucune mesure n’est entreprise.

Les conclusions de ce rapport de la BID, produit en collaboration avec la Commission économique pour l’Amérique latine et les Caraïbes (CEPALC) et l’organisation non gouvernementale World Wildlife Fund (WWF), ont été présentées à l’occasion de la Journée internationale de l’environnement célébrée le 5 juin dernier. Le rapport sera officiellement rendu public lors du prochain sommet Rio +20 qui se déroulera du 20 au 22 juin prochains.

MLS

 

Sources

« Elevado coste del cambio climático para América Latina en 2050 » Europa Press, 5 juin 2012.

«Latin America and the Caribbean face massive economic damages from global warming, report warns » site de la Banque interaméricaine de développement (BID), consulté le 05 juin 2012.

« Cambio climático costará 100 mil mdd anuales en América Latina: BID » International Business times, 5 juin 2012.

Abonnez-vous

Pour tout savoir sur l'actualité des Amériques et sur les activités du CEI, entrez votre adresse courriel pour vous abonner à notre liste de diffusion.

Zone audio-vidéo

Vous pouvez visionner et écouter nos productions en format Podcast. Vous pouvez vous abonner ou les écouter sur iTunes.

Calendrier

  • CEI
  • Amériques

Suivez-nous

Suivez nos nouveautés sur notre page Facebook ou en vous abonnant à notre fil RSS. Utilisez les icônes ci-bas.

Nos partenaires

OPALC CRDIP OdA OEA

Conception et réalisation : Centre de services en TI et en pédagogie (CSTIP).
Tous droits réservés. © 2012 Université Laval