Bandeau UL

Archives

18 juin 2012

Voyage officiel du président Humala en Europe

Type de publication : Articles

Le président péruvien, Ollanta Humala, a effectué du 9 au 14 juin une visite en Europe où il s’est entretenu avec différents dirigeants européens. Il s’agissait entre autres de promouvoir le futur accord commercial multipartite entre l’Union européenne (UE), le Pérou et la Colombie. 

Le président Humala s’est d’abord rendu au siège de l’Organisation internationale du travail (OIT) à Genève. Devant les délégués présents à la 101e Conférence internationale du travail (CIT), il a insisté sur le lien étroit entre la croissance économique et le développement social. Pour le président péruvien, « il ne sert à rien d’avoir de bons résultats macroéconomiques s’ils ne se traduisent pas par des réussites humaines ». Il a également déclaré que son pays allait continuer à promouvoir « le travail décent et digne » et à agir contre le travail infantile. Le directeur général de l’OIT, Juan Somavia, a souligné les efforts du Pérou pour allier croissance économique et développement social.

Le chef d’État péruvien a ensuite été reçu à Berlin par la Chancelière allemande, Angela Merkel. Cette dernière a assuré au président Humala que son gouvernement poursuivra son soutien au gouvernement péruvien en matière économique, en matière de protection de l’environnement et des Autochtones. Elle a aussi déclaré être favorable à une entrée en vigueur rapide de l’accord de libre-échange entre le Pérou et l’UE. À l’occasion d’un forum sur les opportunités que présente le Pérou, le président Humala a incité les hommes et femmes d’affaires allemands à investir au Pérou.

Le président Humala s’est entretenu à Bruxelles avec le président du Conseil européen, Herman Van Rompuy et avec le président de la Commission européenne, José Manuel Barroso à Strasbourg. Les deux dirigeants européens ont souligné l’importance de l’accord commercial entre le Pérou et l’UE et ils lui ont assuré leur soutien dans la lutte contre le trafic de drogue. Le président Humala a également tenu au Parlement européen un discours dans lequel il a rappelé que son pays tenait au « respect de la stabilité juridique ». Le Parlement européen a demandé des garanties pour le respect des droits de l’Homme avant de ratifier l’accord de libre-échange avec le Pérou et la Colombie.

Le chef d’État péruvien s’est aussi entretenu avec le président du Parlement, Martin Schulz, et avec la haute représentante de l'Union pour les Affaires étrangères et la Politique de sécurité, Catherine Ashton. Arrivé au pouvoir en juillet 2011, le président Humala fait actuellement face à un mécontentement social grandissant.

MLS

 

Sources

« Angela Merkel recibe a Ollanta Humala en Berlín » BBC Mundo,  12 juin 2012.

« Presidente peruano regresó de gira europea » Prensa Latina, 14 juin 2012. « Merkel a favor de rápida entrada en vigor de TLC entre Perú y UE » Andina, 12 juin 2012. « Presidente Humala arriba a Lima luego de viaje oficial por países de la UE » Andina, 14 juin 2012. « Mandatario fue recibido por el Presidente de la Comisión Europea », « Jefe de Estado destacó respeto de su gobierno a la estabilidad jurídica », «Mandatario sostuvo encuentro con el presidente del Consejo Europeo », site de la présidence péruvienne, consulté le 14 juin 2012. « Presidente de la Comisión Europea pide pronta ratificación del TLC con Perú » Andina, 13 juin 2012.

Abonnez-vous

Pour tout savoir sur l'actualité des Amériques et sur les activités du CEI, entrez votre adresse courriel pour vous abonner à notre liste de diffusion.

Zone audio-vidéo

Vous pouvez visionner et écouter nos productions en format Podcast. Vous pouvez vous abonner ou les écouter sur iTunes.

Calendrier

  • CEI
  • Amériques

Suivez-nous

Suivez nos nouveautés sur notre page Facebook ou en vous abonnant à notre fil RSS. Utilisez les icônes ci-bas.

Nos partenaires

OPALC CRDIP OdA OEA

Conception et réalisation : Centre de services en TI et en pédagogie (CSTIP).
Tous droits réservés. © 2012 Université Laval