Bandeau UL

Archives

4 mai 2012

Visite officielle du chef du Pentagone en Amérique latine

Type de publication : Articles

Le secrétaire américain à la Défense, Leon Panetta, a effectué la semaine dernière une visite dans trois pays d’Amérique latine à savoir le Brésil, le Chili et la Colombie. Cette visite a pour objectif de renforcer la coopération entre les États-Unis et les pays de la région en matière de sécurité et de défense.

M. Panetta a d’abord entamé son voyage en Colombie où il s’est entretenu avec le président Juan Manuel Santos et son homologue colombien Juan Carlos Pinzón. Ils ont abordé la coopération entre Washington et Bogotá dans le domaine de la sécurité ainsi que la lutte antidrogue. Le chef du Pentagone a déclaré que la Colombie est « un leader émergent dans la région et un fort partenaire en matière de sécurité pour les États-Unis dans l’hémisphère ». Quant à son M. Pinzón, il a souligné l’importance de cette visite dans la consolidation du partenariat stratégique entre les deux pays. Le ministre Pinzón a aussi rappelé que la Colombie offrait « ses connaissances et ses capacités » en matière de sécurité et de défense aux autres pays de la région. Dans la lutte contre les groupes armés, les deux dirigeants ont aussi annoncé le début d’une nouvelle négociation concernant la vente de dix hélicoptères américains à l’armée colombienne.

M. Panetta s’est ensuite rendu au Brésil où il a tenu une réunion avec son homologue brésilien Celso Amorim. Cette visite intervient alors que Brasilia va donner prochainement le nom de la société qui fournira 36 avions de combat à l’armée brésilienne. M. Amorim a souligné que le choix de son pays sera axé sur trois critères que sont « le prix, la qualité et la garantie d’un transfert de technologie ». Face à la concurrence du modèle Gripen NG de la compagnie suédoise Saab, mais surtout du Rafale de la compagnie française Dassault, Panetta a plaidé en faveur du F-18 Super Hornet de Boeing et il a assuré le transfert de technologie si le modèle américain est choisi. Les deux dirigeants ont par ailleurs indiqué la volonté des deux pays d’approfondir leurs relations militaires, diplomatiques et commerciales.

Le chef du Pentagone a terminé sa tournée au Chili où il a rencontré le président Juan Sebastián Piñera et le ministre chilien de la Défense, Andrés Allamand. Ce dernier a souligné que la visite de Panetta s’inscrit dans une volonté de définir « une nouvelle stratégie de défense et de sécurité de la part de la nation nord-américaine qui accorde une grande importance à l’axe Pacifique ». Le dirigeant américain a quant à lui rappelé l’importance des relations entre Washington et Santiago. Il a également souligné que la base militaire de Concón n’est pas gérée par l’armée américaine comme le soutient l’opposition chilienne, mais « par le gouvernement chilien pour des opérations de maintien de la paix ».

M. Panetta a ensuite assisté avec son homologue chilien à un exercice des forces armées chiliennes dans la ville d’Iquique située au nord du pays. Cette visite est la première du secrétaire américain en Amérique latine depuis son arrivée au Pentagone le 1er juillet 2011 en remplacement de Robert Gates.

MLS

 

Sources

« Panetta comienza una gira por Colombia, Brasil y Chile para fortalecer la lucha contra el narcotráfico » Europa Press, 23 avril 2012.

« Secretario de Defensa de EE.UU. inicia visita a Colombia » Prensa Latina, 23 avril 2012.

« Panetta destaca la lucha de Colombia contra el crimen transnacional » Semana, 23 avril 2012. « EEUU anuncia la venta de 10 helicópteros a Colombia » Europa Press, 24 avril 2012. « Ministros de Defensa de Brasil y EEUU ponen en marcha acuerdo de cooperación » Andina, 24 avril 2012. « EE.UU. dispuesto a transferir tecnología si Brasil compra sus cazas » Prensa Latina, 25 avril 2012.

« Piñera recibe a secretario de Defensa de EE.UU. » Prensa Latina, 26 avril 2012.

« Ministro de Defensa destaca acuerdos en cooperación internacional tras visita se Secretario estadounidense Leon Panetta » Site du ministère chilien de la défense, consulté le 27 avril.

« Secretario de Defensa de EE.UU. negó que base chilena sea operada por sus militares » Cooperativa, 26 avril 2012.

Abonnez-vous

Pour tout savoir sur l'actualité des Amériques et sur les activités du CEI, entrez votre adresse courriel pour vous abonner à notre liste de diffusion.

Zone audio-vidéo

Vous pouvez visionner et écouter nos productions en format Podcast. Vous pouvez vous abonner ou les écouter sur iTunes.

Calendrier

  • CEI
  • Amériques

Suivez-nous

Suivez nos nouveautés sur notre page Facebook ou en vous abonnant à notre fil RSS. Utilisez les icônes ci-bas.

Nos partenaires

OPALC CRDIP OdA OEA

Conception et réalisation : Centre de services en TI et en pédagogie (CSTIP).
Tous droits réservés. © 2012 Université Laval