Bandeau UL

Archives

30 juin 2011

CEPALC : la Chine investira près de 23 milliards de $ US en Amérique latine

Type de publication : Articles

Selon un rapport de la Commission économique pour l’Amérique latine et les Caraïbes (CEPALC) intitulé « Les investissements directs de Chine en Amérique latine », le géant asiatique prévoit investir près de 23 milliards de $ US dans la région latino-américaine au cours de l’année 2011. C’est essentiellement vers l’industrie de l’extraction des ressources naturelles et énergétiques que ces capitaux seront dirigés (92 %), mais les secteurs des manufactures, des infrastructures et des services recevront aussi une part des investissements.

Conformément aux données de la CEPALC, la Chine s’est transformée en un investisseur sérieux pour la région en 2010, alors qu’elle est devenue le troisième pays en importance à investir dans la zone : des 113 milliards de $ US qui ont été investis en Amérique latine au cours de l’année 2010, 17 % provenaient des États-Unis, 14 % de la Hollande et 13 % - pour une valeur de 15 milliards de $ US- étaient des investissements chinois. Durant les deux dernières décennies, la somme totale des investissements chinois en Amérique latine était de seulement 7,3 milliards de $ US. Ainsi, lors de la seule année 2010, la Chine a investi deux fois plus dans la région par rapport à ce qu’elle avait fait entre 1990 et 2009.

Le Brésil est le pays latino-américain qui recevra la plus grande part des investissements chinois, pour un total de 9,5 milliards de $ US. En captant 62 % des capitaux chinois qui seront investis dans la région, le Brésil surpasse donc l’Argentine - qui en recevra 36 % - de même que le Pérou, le Costa Rica, le Mexique et la Colombie, qui devront se contenter des 2 % restants.

La CEPALC considère la relation entre la Chine et l’Amérique latine comme étant « suffisamment mature » pour que le commerce et les investissements bilatéraux - bien que peu diversifiés - fassent un « bond en avant ». Toutefois, l’organisme affirme qu’il « faudra attendre un certain temps pour savoir si nous sommes en présence d’un cycle transitoire ou si nous entrons dans une nouvelle phase des relations économiques entre la Chine et la région [latino-américaine] ».

GC

 

Sources :

« Brasil, el mimado de China en la región », Urgente24, 28 juin 2011

« China invertiría 22 mil 740 mdd en Latinoamérica »,Agencias, 27 juin 2011

« China le apuesta a América Latina », Notimex, 27 juin 2011

« China prefiere invertir en Brasil », Redaccion Obras, 27 juin 2011

Abonnez-vous

Pour tout savoir sur l'actualité des Amériques et sur les activités du CEI, entrez votre adresse courriel pour vous abonner à notre liste de diffusion.

Zone audio-vidéo

Vous pouvez visionner et écouter nos productions en format Podcast. Vous pouvez vous abonner ou les écouter sur iTunes.

Calendrier

  • CEI
  • Amériques

Suivez-nous

Suivez nos nouveautés sur notre page Facebook ou en vous abonnant à notre fil RSS. Utilisez les icônes ci-bas.

Nos partenaires

OPALC CRDIP OdA OEA

Conception et réalisation : Centre de services en TI et en pédagogie (CSTIP).
Tous droits réservés. © 2012 Université Laval