Bandeau UL

Archives

1er décembre 2011

CEPALC : la pauvreté diminue en Amérique latine

Type de publication : Articles

La pauvreté en Amérique latine a atteint en 2011 son niveau le plus bas au cours des deux dernières décennies. C’est ce que constate la Commission économique pour l’Amérique latine et les Caraïbes (CEPALC) dans son plus récent rapport intitulé « Panorama social de l’Amérique latine 2011 ».

Le rapport signale que la pauvreté en Amérique latine en 1990 était de 48,8 %, comparativement à 31,4 % en 2010. Les pays où l’on a enregistré les diminutions les plus remarquables sont le Pérou, l’Équateur, l’Argentine, l’Uruguay et la Colombie. Le Mexique et le Honduras auraient pour leur part affiché une hausse significative.

Selon Martin Hopenhayn, directeur de la division du développement social de la CEPALC, il s’agit d’une bonne nouvelle, mais qui se doit d’être nuancée. « L’Amérique latine est une région aux revenus moyens, et en 2010, en termes absolus, il y a toujours près de 177 millions de personnes pauvres, dont 70 millions sous le seuil critique de l’extrême pauvreté ». La diminution de la pauvreté s’expliquerait par une augmentation des salaires et des programmes sociaux d’aide financière allouée aux familles les plus démunies par les gouvernements d’Amérique latine.

La chute des indices de pauvreté irait également de pair avec la reprise de la croissance économique dans la région. M. Isaac Cohen, consultant économique et financier, explique en entrevue à BBC Mundo que les économies d’Amérique latine ont crû au cours de cette période à des taux respectables, avec comme unique exception la chute de 2009 qui fut une conséquence de la crise économique mondiale. Cette croissance rapide aurait augmenté le nombre de personnes à l’emploi et aurait ainsi contribué à diminuer la pauvreté.

Alors que les revenus de travail et les programmes de subventions ont amélioré les conditions de vie de ceux qui vivent dans la pauvreté, la CEPALC fait était d’une récente augmentation de l’extrême pauvreté au sein des pays du continent. En effet, tandis que la pauvreté extrême a diminué entre 1990 et 2010, passant de 22,6 % à 12,3 %, l’organisme prévoit qu’elle augmentera pour l’année 2011, allant de 12,3 % à 12,8 %. La cause principale mise de l’avant par l’organisme pour expliquer ce chiffre serait l’augmentation des prix des denrées alimentaires qui influence de façon plus importante le prix du panier des foyers les plus démunis.

Finalement, la CEPALC estime que le nombre de personnes démunies en Amérique latine en 2011 diminuera pour atteindre les 174 millions. Ce mercredi, depuis la Corée du Sud, le secrétaire général de l’ONU, M. Ban Ki-moon a rappelé aux pays développés que l’actuelle crise économique mondiale ne devrait pas servir de prétexte pour les empêcher de respecter leurs engagements en matière d’aide au développement.

JM


Sources :

« América Latina: más crecimiento, menos pobres », BBC Mundo, 30 novembre 2011

« América Latina redujo la pobreza, pero en México subió », Univision/The Associated Press, 30 novembre 2011

« CEPAL: La pobreza en América Latina marca el mínimo en veinte años », El Mercurio Digital, 30 novembre 2011

« Por primera vez en 20 años, se reduce la pobreza en America Latina », Noticias de empresas, 30 novembre 2011

Abonnez-vous

Pour tout savoir sur l'actualité des Amériques et sur les activités du CEI, entrez votre adresse courriel pour vous abonner à notre liste de diffusion.

Zone audio-vidéo

Vous pouvez visionner et écouter nos productions en format Podcast. Vous pouvez vous abonner ou les écouter sur iTunes.

Calendrier

  • CEI
  • Amériques

Suivez-nous

Suivez nos nouveautés sur notre page Facebook ou en vous abonnant à notre fil RSS. Utilisez les icônes ci-bas.

Nos partenaires

OPALC CRDIP OdA OEA

Conception et réalisation : Centre de services en TI et en pédagogie (CSTIP).
Tous droits réservés. © 2012 Université Laval