Bandeau UL

Archives

16 février 2012

Pacte de l'automobile : négociations difficiles entre le Brésil et le Mexique

Type de publication : Articles

Le Brésil et le Mexique ne sont pas parvenus à une entente la semaine dernière dans le cadre de leurs négociations visant à reformuler le pacte de l’automobile entré en vigueur en 2003. Le Brésil souhaite une révision de l’Accord économique complémentaire No. 55 (ACE55) permettant le libre commerce des automobiles et de leurs pièces entre les deux pays, et ce, puisqu’il a accusé l’an dernier un déficit commercial record de 1,7 milliards US$ dans le cadre de cette entente commerciale.

« La réunion a contribué a clarifier des points importants concernant l’évolution et les perspectives d’avenir de la relation bilatérale dans le secteur de l’automobile », a indiqué le ministère brésilien du Commerce extérieur dans un communiqué. « Les deux pays se sont engagés à rechercher une solution satisfaisante qui répondra à leurs intérêts respectifs », a-t-il ajouté.

Un communiqué publié par le ministère mexicain des Affaires étrangères souligne que l’objectif de la rencontre était de « connaître les préoccupations » du Brésil.

Le ministre brésilien de l’Industrie et du Commerce extérieur, Fernando Pimentel, admet qu’il sera difficile d’atteindre un consensus avec le Mexique au sujet de ce pacte. Sa rédaction « ne sera pas un processus facile, nous n’y parviendrons pas en une semaine », a-t-il concédé. Le Brésil a fait plusieurs propositions visant à équilibrer le commerce bilatéral dont celles d’ouvrir davantage le commerce aux véhicules lourds et de mettre en place des mécanismes compensateurs ou des quotas d’importation.

Même si aucune entente n’a été conclue la semaine dernière, les représentants des deux pays ont convenu de poursuivre les négociations les 28 et 29 février prochains.

Le pacte de l’automobile a permis des échanges s’élevant à 2,5 milliards US$ en 2011. Selon les données du ministère brésilien du Commerce extérieur, l’an dernier, les importations d’automobiles mexicaines au Brésil ont totalisé 2,07 milliards US$ alors que les exportations de véhicules brésiliens vers le Mexique n’ont représenté que 372 millions US$. Or, selon un communiqué du gouvernement mexicain, depuis l’entrée en vigueur de l’ACE55, le Mexique a enregistré un déficit commercial cumulé avec le Brésil de l’ordre de 12,41 milliards US$ sur les produits couverts par l’accord.

SD

 

Sources :

« México reconoce dificultades para acuerdo con Brasil », Ansa, 12 février 2012

Ribeiro, Jeferson, «Brasil y México sin acuerdo autros, siguen negociando », Reuters, 10 février 2012

« México y Brasil analizaron el estado que guarda el Acuerdo de Complementación Económica numéro 55 (ACE55)  », communiqué conjoint du secrétariat des Relations extérieures et du secrétariat de l’Économie du Mexique, 10 février 2012

« Brasil y México tratan de salvar acuerdo automotor », Milenio, 8 février 2012

Abonnez-vous

Pour tout savoir sur l'actualité des Amériques et sur les activités du CEI, entrez votre adresse courriel pour vous abonner à notre liste de diffusion.

Zone audio-vidéo

Vous pouvez visionner et écouter nos productions en format Podcast. Vous pouvez vous abonner ou les écouter sur iTunes.

Calendrier

  • CEI
  • Amériques

Suivez-nous

Suivez nos nouveautés sur notre page Facebook ou en vous abonnant à notre fil RSS. Utilisez les icônes ci-bas.

Nos partenaires

OPALC CRDIP OdA OEA

Conception et réalisation : Centre de services en TI et en pédagogie (CSTIP).
Tous droits réservés. © 2012 Université Laval