Bandeau UL

Archives

8 mars 2012

En route vers Carthagène. Le plan de sécurité élaboré par Bogota est enfin prêt

Type de publication : Articles

La police nationale de la Colombie a fait connaître cette semaine l’imposant dispositif de sécurité qui permettra d’assurer le bon déroulement des activités pour les 34 chefs d’État, les 1 400 représentants de la société civile, les 250 délégués d’organismes internationaux et les 300 dirigeants d’entreprises qui participeront au prochain Sommet des Amériques dans la ville de Carthagène en Colombie. En conférence de presse, le sous-directeur de la police, le général José Roberto León Riaño, a mis en relief les efforts entrepris par le gouvernement colombien pour anticiper les principales menaces à la sécurité publique.

Il a ainsi expliqué que près de 17 réunions de coordination, 126 évaluations de sécurité dans des hôtels ainsi que 480 inspections de sites qualifiés de critiques ont déjà été réalisées en ce sens. Le général Riaño a signalé que près de 5 000 agents policiers seraient chargés de veiller à la sécurité dans les hôtels, dans les rues du centre touristique, près des caravanes de déplacement, sur les routes et au sein des aéroports désignés.

Les équipes de surveillance utiliseront de l’équipement à la fine pointe de la technologie, dont six aéronefs, 400 appareils de géoréférencement et 150 caméras qui transmettront en temps réel des images au poste de commande situé dans les bureaux de la Direction générale de la Police à Bogota.

La mairie de Carthagène a par ailleurs décrété une restriction du port d’armes pour la durée de l’événement ainsi que l’interdiction de circuler à motocyclette avec un accompagnateur. Le général Riaño a par ailleurs confirmé la présence d’un groupe technique préparé à répondre à des incidents nucléaires, biologiques, chimiques et radiologiques, en appui au personnel des services secrets et de l’agence Interpol. La police colombienne aura également convenu d’activer un mécanisme avec la collaboration de 36 agences des services secrets de 27 pays de l’hémisphère, qui permettra selon lui, « d’échanger de l’information afin de prévenir de potentielles altérations de l’ordre public et d’éviter des actes terroristes ». 

Lors d’une réunion qui a précédé la conférence de presse, les autorités de la police nationale colombienne ont déclaré que les responsables de la sécurité du président américain, M. Barack Obama, ont manifesté leur satisfaction par rapport au dispositif de sécurité élaboré. Ce dernier sera mis en place à partir du 8 avril, date à laquelle les premières délégations commenceront à arriver à Carthagène.

JM

 

Sources :

« Colombia tiene listo el plan de seguridad para la VI Cumbre de las Américas », Europa Press, 7 mars 2012

« Cumbre de Américas: Colombia desplegará 5.000 policías en Cartagena », Analitica, 7 mars 2012

« Despliegue de alta tecnología para proteger Cumbre de las Américas », El Espectador, 7 mars 2012

« Vigilarán cinco mil policías colombianos Cumbre de las Américas », La Crónica de Hoy, 7 mars 2012

Abonnez-vous

Pour tout savoir sur l'actualité des Amériques et sur les activités du CEI, entrez votre adresse courriel pour vous abonner à notre liste de diffusion.

Zone audio-vidéo

Vous pouvez visionner et écouter nos productions en format Podcast. Vous pouvez vous abonner ou les écouter sur iTunes.

Calendrier

  • CEI
  • Amériques

Suivez-nous

Suivez nos nouveautés sur notre page Facebook ou en vous abonnant à notre fil RSS. Utilisez les icônes ci-bas.

Nos partenaires

OPALC CRDIP OdA OEA

Conception et réalisation : Centre de services en TI et en pédagogie (CSTIP).
Tous droits réservés. © 2012 Université Laval