Bandeau UL

Archives

7 avril 2012

En route vers Carthagène. Le président Correa décline l'invitation colombienne

Type de publication : Articles

Le président équatorien, Rafael Correa, a adressé ce lundi une lettre au président colombien, Juan Manuel Santos, pour lui signifier qu’il ne participera pas au prochain Sommet des Amériques qui se déroulera les 14 et 15 avril dans la ville de Carthagène. Le président Correa explique avoir pris cette décision pour protester contre l’exclusion de Cuba du Sommet.

Tout en se félicitant de l’invitation colombienne, le président Correa a d’abord souligné qu’on ne pouvait continuer à exclure un pays à une rencontre qui regroupe tous les pays des Amériques. Il a ensuite condamné « le veto des pays hégémoniques », visant ainsi les États-Unis. Il a également déclaré qu’il était « inacceptable » que des sujets comme l’embargo de Cuba et le différend sur les Malouines, ne soient pas abordés en priorité lors de cette rencontre régionale.

Depuis février dernier, le président Correa avait conditionné sa présence au Sommet à la seule participation cubaine. En effet, il avait proposé aux pays membres de l’Alliance bolivarienne pour les Amériques (ALBA) de boycotter la rencontre de Carthagène si La Havane n’était pas conviée, tandis que l’administration Obama s’était opposée à la présence cubaine. Le manque de consensus entre les pays des Amériques a amené Bogotá à ne pas inviter les autorités cubaines.

Ces dernières semaines, le gouvernement colombien a tenté de convaincre le président Correa d’assister au Sommet. La semaine dernière, le président Santos a réitéré son invitation au président équatorien et la ministre colombienne des Affaires étrangères, María Ángela Holguín, a déclaré que la question cubaine sera débattue à Carthagène, tout comme le dossier des Malouines et la lutte contre les drogues.

Selon les autorités colombiennes, l’Équateur sera le seul pays absent de la sixième édition de la importante rencontre hémisphérique. L’opposition équatorienne doute de l’efficacité de cette décision du président Correa et elle craint que cette absence n’isole l’Équateur dans la région. Contrairement à Cuba, ce sera la première fois que l’Équateur sera absent du Sommet des Amériques. En effet depuis 1962, Cuba a été exclue des discussions interaméricaines et n’a donc participé à aucun sommet, malgré la fin de cette exclusion en 2009.

Le premier Sommet des Amériques s’est tenu en 1994 à Miami et le dernier a eu lieu en 2009 à Trinité-et-Tobago.

MLS

 

Sources :

« Correa no asistirá a la Cumbre de las Américas » Informacion,  02 avril 2012.

« Presidente de Ecuador no asistirá a Cumbre de las Américas » BBC Mundo, 02 avril 2012. 

« Correa cree que no se perderá de "gran cosa" por no asistir a la Cumbre de las Américas » Europa Press, 05 avril 2012.

« Respaldan decisión de Correa de ausentarse a Cumbre regional » Prensa Latina, 03 avril 2012.

Abonnez-vous

Pour tout savoir sur l'actualité des Amériques et sur les activités du CEI, entrez votre adresse courriel pour vous abonner à notre liste de diffusion.

Zone audio-vidéo

Vous pouvez visionner et écouter nos productions en format Podcast. Vous pouvez vous abonner ou les écouter sur iTunes.

Calendrier

  • CEI
  • Amériques

Suivez-nous

Suivez nos nouveautés sur notre page Facebook ou en vous abonnant à notre fil RSS. Utilisez les icônes ci-bas.

Nos partenaires

OPALC CRDIP OdA OEA

Conception et réalisation : Centre de services en TI et en pédagogie (CSTIP).
Tous droits réservés. © 2012 Université Laval