Bandeau UL

Archives

19 avril 2012

Sommet des Amériques. Un bilan mitigé pour cette sixième édition

Type de publication : Articles

La sixième édition du Sommet des Amériques qui s’est déroulée le 14 et le 15 avril dernier à Carthagène, en Colombie, s’est terminée sur une note d’amertume, en raison des nombreux conflits idéologiques qui ont empêché l’atteinte d’un commun accord et l’adoption d’une déclaration formelle parmi les pays membres de l’Organisation des États américains (OEA).

L’inclusion de Cuba au prochain Sommet des Amériques fut parmi les thèmes sensibles qui ont vite fait d’instaurer un climat de tension au sein de l’enceinte de négociation en plus de susciter les menaces de « boycott » de la part du Venezuela, de l’Équateur, du Nicaragua et de la Bolivie en regard du prochain sommet. Le fait d’inclure dans l’ébauche de déclaration un paragraphe de support pour l’Argentine, qui revendique sa souveraineté sur les îles Malouines, a également été à l’origine du manque de consensus qui a marqué le processus de négociation. Malgré le support de tous les pays d’Amérique du Sud et des Caraïbes à cette cause, les États-Unis et le Canada s’y sont opposés. Puisque l’accord qui devait émerger de ce sommet nécessitait l’appui à l’unanimité des membres de l’OEA et qu’aucun terrain d’entente n’a été accepté par les parties sur cette question, la déclaration finale n’aura donc jamais vu le jour.

Les dirigeants sont néanmoins parvenus à se mettre d’accord sur plusieurs autres thèmes d’importance. Les pays participants ont ainsi approuvé une proposition du président mexicain, M. Felipe Calderón, visant à créer un système interaméricain de gestion du crime organisé. En tant que promoteur du projet, le Mexique deviendra le siège des réunions de travail de l’organisme qui devrait voir le jour d’ici la fin de cette année. En conférence, M. Calderón a déclaré que le Mexique mettra sur pied un centre de coordination du plan d’action hémisphérique contre la délinquance transnationale organisée, de façon à harmoniser et à coordonner les efforts des différents organes de la région qui travaillent actuellement sur cette question.

Les chefs d’État ont également approuvé une initiative du président péruvien Ollanta Humala relative à la lutte contre le trafic des drogues. À cet effet, les pays se sont donné rendez-vous à Lima les 25 et 26 juin prochain pour prendre part à une Conférence internationale des ministres des Affaires étrangères et des chefs d’organismes nationaux spécialisés contre le trafic des drogues. Les dirigeants ont par ailleurs reconnu le Plan d'action de la stratégie hémisphérique de lutte contre la consommation de drogue 2011-2015 de la Commission interaméricaine de lutte contre l’abus des drogues (CICAD) de l'Organisation des États américains (OEA), comme un outil efficace pour combattre efficacement la menace régionale liée aux drogues.

Certains observateurs, comme l’ex-président colombien Andrés Pastrana, ont considéré que le sommet fut un échec, en raison de l’impossibilité de voir naitre une déclaration finale. Le président de la république colombienne, M. Juan Manuel Santos, s’est pour sa part montré satisfait des décisions consensuelles qui ont émergé au cours de ce sommet. Il a admis que les thèmes entourant Cuba et les Malouines furent à l’origine des tensions, malgré le souhait de la plupart des pays d'intégrer Cuba à ce forum multilatéral ainsi que pour trouver une voie de résolution pacifique en ce qui concerne le thème des Malouines. De l’avis du président Santos, il a s’agit d’un « sommet axé sur le dialogue et la sincérité », malgré les divergences d’opinions exprimées sur certains thèmes.

JM

 

Sources :

« VI Cumbre de las Américas aprobó iniciativa planteada por presidente Humala en lucha contra las drogas », Generaccion, 18 avril 2012

« Aprueba Cumbre de las Américas propuesta mexicana sobre seguridad », Cronica, 15 avril 2012

« Cumbre de las Américas fue un fracaso dijo expresidente colombiano », Prensa Latina, 18 avril 2012

« EEUU y Canada impidieron acuerdo en Cumbre de las Americas », Ansa Latina, 16 avril 2012

Oppenheimer, Andres, « U.S.-Latin America Summit’s winner : Colombia », The Miami Herald, 14 avril 2012

Ramos, Jorge  et José Vales, « Fue una Cumbre de diálogo y sinceridad, no fue un fracaso: Santos », El Universal, 15 avril 2012

Salomón, Montserrat, « ¿El fin de la Cumbre de las Américas? », NSS Oaxaca, 17 avril 2012

Abonnez-vous

Pour tout savoir sur l'actualité des Amériques et sur les activités du CEI, entrez votre adresse courriel pour vous abonner à notre liste de diffusion.

Zone audio-vidéo

Vous pouvez visionner et écouter nos productions en format Podcast. Vous pouvez vous abonner ou les écouter sur iTunes.

Calendrier

  • CEI
  • Amériques

Suivez-nous

Suivez nos nouveautés sur notre page Facebook ou en vous abonnant à notre fil RSS. Utilisez les icônes ci-bas.

Nos partenaires

OPALC CRDIP OdA OEA

Conception et réalisation : Centre de services en TI et en pédagogie (CSTIP).
Tous droits réservés. © 2012 Université Laval