Bandeau UL

Archives

11 août 2011

La mobilisation étudiante prend de l'ampleur en Amérique latine

Type de publication : Articles

Mardi dernier, près de 100 000 manifestants ont envahi les rues de Santiago (Chili) afin de revendiquer de nouveau le droit à une éducation gratuite et de qualité. Les étudiants, appuyés par des enseignants, des travailleurs du système de l’éducation ainsi que d’autres acteurs de la société civile, ont réclamé un meilleur financement de l’éducation publique ainsi que des changements dans la structure du système d’éducation mis sur pied pendant la dictature du général Augusto Pinochet.

Des manifestations similaires ont eu lieu la semaine dernière dans la capitale chilienne. Le ministre de l'Intérieur, Rodrigo Hinzpeter, ainsi que d'autres dirigeants chiliens avaient rappelé le caractère illégal de ces protestations qui furent par la suite fortement réprimées. Les affrontements avec la police se sont soldés par plus de 800 arrestations et de nombreux blessés.

Lundi, le président Sebastián Piñera a proposé un paquet de réformes en 21 points qui prévoit l’augmentation du financement du système d’éducation, le transfert graduel et partiel de la gestion de ce secteur à des agences gouvernementales, l’amélioration de la formation des enseignants, l’augmentation des bourses d’études et l’aide pour résoudre les cas de prêts étudiants non remboursés.

Les députés de l’opposition ont refusé les propositions du président et les étudiants ont dit souhaiter davantage de changements. Selon un porte-parole du gouvernement, le projet de réforme pourrait être envoyé tel quel au Congrès, sans compter sur le soutien des étudiants concernés ni des députés de gauche.

Par élan de solidarité, des universitaires de la province de Mendoza en Argentine se sont réunis mardi pour marcher. L’appel fut lancé par la Fédération universitaire de Cuyo (FUC), qui regroupe des associations étudiantes de diverses unités académiques. Par ailleurs, des centaines d’étudiants mexicains appartenant à la Fédération étudiante de Nayarit (FEN) sont aussi sortis dans les rues de Tepic pour revendiquer des changements. Le dirigeant de l’association, M. Pedro Irving Karass Peña, a signifié que cette situation n’est dorénavant plus « une problématique nationale, mais internationale » et que « plusieurs gouvernements qui mettent l’accent sur les armes ou les forces policières pour faire face à l’insécurité devraient davantage investir dans le domaine de l’éducation afin que les jeunes deviennent de bons citoyens ».

JM

 

Sources :

« Chile, 100 mil manifestantes y enfrentamientos », Ansa Latina, 9 août 2011

« Comienza una masiva marcha estudiantil en Chile con fuerte presencia policial », AFP, 9 aout 2011

« Continúan las marchas estudiantiles en Tepic, Nayarit », El Mexicano, 8 août 2011

« Le mouvement étudiant et les policiers s'affrontent au Chili », Radio-Canada/La Presse Canadienne, 4 août 2011

« Marcha en Mendoza, Argentina, en solidaridad con estudiantes chilenos », Prensa Latina, 8 août 2011

Sanchez, Miguel, « Chili: heurts entre étudiants et policiers, 870 arrestations », Cyperpresse/AFP, 5 août 2011

Abonnez-vous

Pour tout savoir sur l'actualité des Amériques et sur les activités du CEI, entrez votre adresse courriel pour vous abonner à notre liste de diffusion.

Zone audio-vidéo

Vous pouvez visionner et écouter nos productions en format Podcast. Vous pouvez vous abonner ou les écouter sur iTunes.

Calendrier

  • CEI
  • Amériques

Suivez-nous

Suivez nos nouveautés sur notre page Facebook ou en vous abonnant à notre fil RSS. Utilisez les icônes ci-bas.

Nos partenaires

OPALC CRDIP OdA OEA

Conception et réalisation : Centre de services en TI et en pédagogie (CSTIP).
Tous droits réservés. © 2012 Université Laval