Bandeau UL

Archives

5 janvier 2012

Les réfugiés haïtiens continuent d'affluer par centaines au Brésil

Type de publication : Articles

Près de 500 immigrants haïtiens sans papiers ont franchi la frontière brésilienne et atteint au cours des trois dernières journées de l’année 2011 la localité de Brasileia, à la frontière avec la Bolivie. Ceux-ci s’ajoutent aux 700 autres qui vivent dans des campements improvisés dans cette petite ville amazonienne de 20 000 habitants.

En effet, des centaines d’immigrants haïtiens, à la recherche de meilleures conditions de vie à la suite du tremblement de terre de 2010, ont récemment afflué au Brésil craignant les rumeurs voulant que le Brésil étudie la possibilité de restreindre l’accès aux Haïtiens à partir de cette année.

Le gouvernement de l’État d’Acre, situé à l’extrême ouest du Brésil et frontalier avec la Bolivie, tente tant bien que mal d’héberger provisoirement ces nouveaux arrivants dans des hôtels et des églises de Brasilea et a envoyé des aliments et de l’eau potable afin d’aider les autorités locales à leur porter assistance.

Le secrétaire adjoint à la Justice et aux Droits humains d’Acre, M. José Henrique Corinto de Moura, a voyagé ce lundi à Brasileia pour coordonner la distribution de l’aide. Selon un témoignage du prêtre Rupe Crispim da Silva le maigre budget, le manque de services de santé, de médicaments et d’infrastructures rendent les conditions de vie « inhumaines » pour les réfugiés. Compte tenu de ces conditions et du fait que le nombre de nouveaux arrivants ne cesse d’augmenter, le gouvernement cet État amazonien a sollicité une aide urgente auprès du gouvernement fédéral.

Les Haïtiens qui parviennent au Brésil pour réclamer leur statut de réfugié humanitaire sont à l’origine d’un véritable boom migratoire dans les régions d’Acre et d’Amazonas. Selon le coordinateur du Conseil national de l’immigration du Brésil, M. Paulo Sergio de Almeida, l’attribution de résidences à caractère humanitaire pour les Haïtiens aurait augmenté de 600 % en 2011. Au total, 1 323 Haïtiens ont reçu l’autorisation pour résider au Brésil au cours de la dernière année et une centaine d’autres demandes sont toujours en attente d’une réponse.

JM

 

Sources :

« Cerca de 500 haitianos indocumentados ingresaron a Brasil en tres días », EFE, 2 janvier 2012

« Más de 500 haitianos entran en cuatro días a Brasil por Perú y Bolivia », Univision Noticias/AFP, 3 janvier 2012

« Situacion inhumana de refugiados haitianos », Ansa Latina, 3 janvier 2012

« Unos 500 haitianos indocumentados ingresan a Brasil en tres días », BBC Mundo, 2 janvier 2012

Abonnez-vous

Pour tout savoir sur l'actualité des Amériques et sur les activités du CEI, entrez votre adresse courriel pour vous abonner à notre liste de diffusion.

Zone audio-vidéo

Vous pouvez visionner et écouter nos productions en format Podcast. Vous pouvez vous abonner ou les écouter sur iTunes.

Calendrier

  • CEI
  • Amériques

Suivez-nous

Suivez nos nouveautés sur notre page Facebook ou en vous abonnant à notre fil RSS. Utilisez les icônes ci-bas.

Nos partenaires

OPALC CRDIP OdA OEA

Conception et réalisation : Centre de services en TI et en pédagogie (CSTIP).
Tous droits réservés. © 2012 Université Laval