Bandeau UL

Archives

16 février 2012

Les États-Unis annoncent la création d'un ombudsman pour les immigrants mexicains

Type de publication : Articles

L’annonce de la mise sur pied d’un poste de défenseur des droits des immigrants mexicains sans-papiers par le département de la Sécurité intérieure des États-Unis a été applaudie cette semaine par les députés mexicains. Visant à renforcer le dialogue entre le gouvernement fédéral et les immigrants, cette nouvelle institution fut perçue comme un nouveau pas en avant dans la défense des droits humains des Mexicains qui franchissent la frontière américaine.

La nomination de Andrew Lorenzen-Strait, conseiller à l’agence de l’Immigration et des Douanes depuis 2008, a été annoncée la semaine dernière. Le directeur de l’agence, M. John Morton, a déclaré que « le poste fut créé pour s’assurer que le public ou les avocats de l’immigration comprennent bien les divers changements qui sont effectués au sein du département et ce que ces changements signifient pour les immigrants gardés en détention ou ceux qui font face à la déportation ». « Nous souhaitons que le public sache que nous mettons à sa disposition un représentant pour qui la seule préoccupation est de garantir que sa voix sera entendue et ses intérêts soient pris en considération », a-t-il ajouté.

M. Carlos Alberto Pérez Cuevas, vice-coordonnateur du Parti d’action nationale (PAN) du Mexique, s’est dit confiant quant à l’idée que l’ombudsman protègerait réellement les droits des immigrants et non seulement la sécurité intérieure des États-Unis. Pour sa part, le secrétaire de la Commission des affaires étrangères, M. José Luis Jaime Correa, a affirmé percevoir d’un bon œil cette mesure, sans toutefois la considérer comme étant définitive dans la défense des droits humains des migrants mexicains.

Bien que la mesure fût accueillie positivement parmi les groupes d’immigrants et les avocats, les républicains du Congrès ont rejeté en majorité cette nouvelle qu’ils perçoivent comme une manœuvre politique dans un contexte de bataille électorale. Le républicain M. Lamar Smith, président de la commission judiciaire du Sénat américain, a ainsi qualifié la nomination de Lorenzen-Strait « d’outrageuse » et a déclaré que ce geste n’était « qu’une preuve additionnelle que l’administration d’Obama priorise les intérêts des immigrants illégaux avant ceux des Américains ».

JM

 

Sources :

A. Caldwell, Alicia, « DHS adding public advocate for immigration agency », U.S. News/AP, 7 février 2012

« Agencia de EEUU crea figura de ombudsman para inmigrantes indocumentados », El Faro/AFP, 7 février 2012

« Inmigrantes mexicanos saludan creación de Ombudsman en EEUU », Ansa Latina, 11 février 2012

« Legisladores aplauden creación de ombudsman para inmigrantes », El Economista/Notimex, 11 février 2012

Abonnez-vous

Pour tout savoir sur l'actualité des Amériques et sur les activités du CEI, entrez votre adresse courriel pour vous abonner à notre liste de diffusion.

Zone audio-vidéo

Vous pouvez visionner et écouter nos productions en format Podcast. Vous pouvez vous abonner ou les écouter sur iTunes.

Calendrier

  • CEI
  • Amériques

Suivez-nous

Suivez nos nouveautés sur notre page Facebook ou en vous abonnant à notre fil RSS. Utilisez les icônes ci-bas.

Nos partenaires

OPALC CRDIP OdA OEA

Conception et réalisation : Centre de services en TI et en pédagogie (CSTIP).
Tous droits réservés. © 2012 Université Laval