Bandeau UL

Archives

5 avril 2012

Des réfugiés péruviens dénoncent les expulsions collectives menées par la police chilienne

Type de publication : Articles

Un comité de réfugiés péruviens a récemment dénoncé devant la Commission interaméricaine des droits de l’Homme (CIDH) le traitement arbitraire subi par des citoyens péruviens lors d’expulsions collectives exécutées par la Direction nationale des étrangers et de la police internationale, organisme de la Police d’enquête du Chili. Le comité accuse cet organisme de réaliser une ou deux opérations mensuelles d’expulsions massives sans prendre en compte les circonstances particulières, ni les liens familiaux, les conditions de santé ou les recours administratifs et judiciaires qui pourraient être entrepris par les péruviens en question avant d’être déportés.

Selon le président du regroupement, M. Rodolfo Noriega, les expulsions sous souvent précédées de détentions provisoires, d’isolement ne permettant pas aux victimes d’utiliser un quelconque moyen de communication ainsi que de menaces à l’endroit de ces dernières.

Dans sa requête, M. Noriega estime que le point 9 de l’article 22 de la Convention américaine relative aux droits de l’Homme, stipulant que « l'expulsion collective d'étrangers est interdite » est violé. Il signale également que les droits de l’Homme garantis dans les conventions internationales ratifiées par les autorités chiliennes comme le droit à la vie, à l’intégrité personnelle, à la santé, à la libre circulation, à l’égalité devant la loi ainsi qu’aux garanties juridiques sont également en jeu.

Devant la « gravité des faits et l’imminence d’une nouvelle violation des droits », le comité a demandé à la CIDH que des mesures préventives soient mises en œuvre. Cette demande est intervenue au nom de trois travailleurs péruviens de la construction qui étaient attendus aux bureaux de la police internationale au Chili, vendredi le 30 mars dernier, pour être expulsés au même titre qu’un nombre indéterminé d’individus.

L’Observatoire citoyen du Chili (OCC) a manifesté dans un récent communiqué que ces procédures discriminatoires se sont intensifiées au cours des derniers mois, dénotant une « attitude d’intolérance » de l’administration du président Piñera dans la gestion des migrations sur son territoire.

JM

 

Sources :

« Comite péruano denuncia expulsiones masivas de Chile »,Ansa Latina, 30 mars 2012

« Convention américaine relative aux droits de l’Homme »,Organisation des États américains, le 22 novembre 1969

« Organización peruana denunció a Chile ante la CIDH por discriminación », El Comercio, 30 mars 2012 

« Peruanos denuncian ante CIDH "expulsiones masivas" de Chile », Terra, 29 mars 2012

« Refugiados peruanos denuncian ante la CIDH expulsiones masivas en Chile », AVN, 30 mars 2012

Abonnez-vous

Pour tout savoir sur l'actualité des Amériques et sur les activités du CEI, entrez votre adresse courriel pour vous abonner à notre liste de diffusion.

Zone audio-vidéo

Vous pouvez visionner et écouter nos productions en format Podcast. Vous pouvez vous abonner ou les écouter sur iTunes.

Calendrier

  • CEI
  • Amériques

Suivez-nous

Suivez nos nouveautés sur notre page Facebook ou en vous abonnant à notre fil RSS. Utilisez les icônes ci-bas.

Nos partenaires

OPALC CRDIP OdA OEA

Conception et réalisation : Centre de services en TI et en pédagogie (CSTIP).
Tous droits réservés. © 2012 Université Laval