Bandeau UL

Archives

1er mars 2012

Conflit israélo-palestinien : le Brésil demande plus d'actions internationales

Type de publication : Articles

Le ministre brésilien des Affaires étrangères, Antonio Patriota, a soutenu samedi dernier que le Quartet pour le Moyen-Orient, un groupe composé des États-Unis, de l’Organisation des Nations Unies (ONU), de l’Union européenne et de la Russie, devrait accroître ses efforts afin de résoudre le problème posé par le conflit israélo-palestinien. Il a souligné que ce problème « n’est pas à l’ordre du jour du Conseil de sécurité de l’ONU et relève de la responsabilité du Quartet pour le Moyen-Orient ». Selon le ministre Patriota, ce dernier groupe « n’a obtenu aucun résultat et doit donc faire davantage d’efforts ». Le Quartet a été fondé en 2002 dans le but de faciliter le processus de paix entre Israël et la Palestine et d’apporter une stabilité à la région.

De façon plus générale, le ministre Patriota est convaincu que l’un des membres de ce groupe, l’ONU, est la seule autorité en mesure de résoudre les problèmes liés à la paix et à la sécurité dans le monde. Il a aussi rappelé la collaboration du Brésil avec l’organisation dans le processus de résolution de certains conflits régionaux et a souligné plus particulièrement le cas d’Haïti. À son avis, la situation haïtienne constitue « le problème plus important » de la région.

Le ministre brésilien a affirmé que son pays a l’intention de continuer à jouer un rôle prépondérant en Amérique latine. « Les États-Unis et le Canada ont mené des efforts de paix en Haïti, nous allons dorénavant jouer un rôle de premier plan dans notre région », a-t-il précisé.

Le ministre Patriota a tenu ces propos dans le cadre de la Conférence de médiation d’Istanbul à laquelle il participait aux côtés de ses homologues turc et finlandais, du président de l’Assemblée générale des Nations unies, Nassir Abdulaziz Al-Nasser, et de plusieurs experts dans le domaine de la médiation internationale. L’importance croissante des acteurs non gouvernementaux dans le cadre de la résolution des conflits et les défis posés par la coordination et le renforcement des capacités de ces derniers font partie des différents aspects de la médiation qui ont été abordés dans le cadre de cette conférence.

SD

 

Sources :

« Brasil pide " más esfuerzos " al Cuarteto por la situación palestina », ABC, 25 février 2012

« Brasil pide más esfuerzo internacional en conflicto palestino », BBC mundo, 25 février 2012

Küçükkosum, Sevil, « Istanbul conference discusses enhancing peace through new mediation initiatives », Hürriyet Daily News, 25 février 2012

« About OQR », Office of the Quartet Representative, 2012

Abonnez-vous

Pour tout savoir sur l'actualité des Amériques et sur les activités du CEI, entrez votre adresse courriel pour vous abonner à notre liste de diffusion.

Zone audio-vidéo

Vous pouvez visionner et écouter nos productions en format Podcast. Vous pouvez vous abonner ou les écouter sur iTunes.

Calendrier

  • CEI
  • Amériques

Suivez-nous

Suivez nos nouveautés sur notre page Facebook ou en vous abonnant à notre fil RSS. Utilisez les icônes ci-bas.

Nos partenaires

OPALC CRDIP OdA OEA

Conception et réalisation : Centre de services en TI et en pédagogie (CSTIP).
Tous droits réservés. © 2012 Université Laval