Bandeau UL

Archives

28 avril 2011

CELAC : un pas de plus vers la création de l'institution régionale

Type de publication : Articles

Mardi dernier, des ministres des Affaires étrangères et des représentants en provenance de 30 pays de l’Amérique latine et des Caraïbes se rencontrés à Caracas (Venezuela) afin de jeter les bases d’un nouveau bloc régional qui exclurait le Canada et les États-Unis et devrait être officiellement créé lors d’un sommet présidentiel qui aura lieu les 5 et 6 juillet prochains dans la capitale vénézuélienne. Lors de cette rencontre, les délégués ont signé un document qui trace les grandes lignes de la nouvelle institution, qui portera le nom de Communauté des États latino-américains et caribéens (CELAC). Ils ont aussi débattu d’autres thèmes touchant « l’architecture règlementaire de base » de la CELAC : la fréquence des réunions, la procédure d’adoption des accords, les mécanismes de prise de décision et l’établissement d’une clause démocratique qui viendrait soutenir la stabilité politique dans la région. Lors de la rencontre, les délégués ont aussi adopté une déclaration spéciale approuvant le retour de Manuel Zelaya au Honduras et ont annoncé qu’ils étaient sur le point d’adopter une résolution sur leur position par rapport au conflit en Libye.

Selon Nicolas Maduro, ministre vénézuélien des Affaires étrangères, cette réunion a été fructueuse et a « rempli tous ses objectifs ». Il a également annoncé que d’autres réunions préparatoires portant sur divers sujets internationaux auraient lieu d’ici au 5 juillet. En effet, des rencontres distinctes entre des ministres de l’Environnement, de l’Énergie, de l’Économie et des Finances sont prévues. Quant à la question de la marginalisation de l’Organisation des États américains (OEA) après la création de la CELAC, le ministre Maduro a affirmé que « chaque organisation a une fonction historique » et que « l’OEA avait accompli sa fonction historique tandis que la CELAC était en train de naître ».

Le processus de création de ce bloc régional a débuté en février 2010 durant un sommet présidentiel qui s’est tenu à Cancun (Mexique), alors que les 32 pays de la région se sont entendus sur l’importance de se défaire de l’influence des États-Unis dans la région. La création de la CELAC consistera en l’union du Sommet de l’Amérique latine et les Caraïbes et du Groupe de Rio. Ce processus sera coordonné par le Chili et le Venezuela.

GC

 

Sources :

« Anuncian bloque de países “Celac” », AFP, 27 avril 2011

« Cancilleres de la región aprueban documento estructural de la Celac », Telesur, 27 avril 2011

« Cláusula democrática de la Celac tuvo que ser diferida », El Universal (Venezuela), 27 avril 2011

« Presidente venezolano saluda a cancilleres de América Latina y El Caribe », Xinhua, 27 avril 2011

Abonnez-vous

Pour tout savoir sur l'actualité des Amériques et sur les activités du CEI, entrez votre adresse courriel pour vous abonner à notre liste de diffusion.

Zone audio-vidéo

Vous pouvez visionner et écouter nos productions en format Podcast. Vous pouvez vous abonner ou les écouter sur iTunes.

Calendrier

  • CEI
  • Amériques

Suivez-nous

Suivez nos nouveautés sur notre page Facebook ou en vous abonnant à notre fil RSS. Utilisez les icônes ci-bas.

Nos partenaires

OPALC CRDIP OdA OEA

Conception et réalisation : Centre de services en TI et en pédagogie (CSTIP).
Tous droits réservés. © 2012 Université Laval