Bandeau UL

Archives

11 août 2011

Lancement d'un mouvement régional des jeunes Indo-Américains

Type de publication : Articles

Les participants du IVe Congrès bolivarien des jeunes de l’Indo Amérique - qui s’est déroulé du 7 au 9 août dans la capitale vénézuélienne - ont convenu de créer un mouvement régional ayant pour but de regrouper et de favoriser les échanges entre les nouvelles générations issues des diverses ethnies autochtones de la région.

Dans la déclaration finale du congrès, les quelque 400 participants en provenance de 18 pays se sont notamment engagés à « encourager l’union comme l’un des principaux facteurs pour renforcer la participation des peuples indigènes de l’Amérique et du monde entier dans des espaces de rencontre, d’échange et de jumelage solidaire ». Nicia Maldonado, ministre du Pouvoir populaire pour les Peuples indigènes du Venezuela, a expliqué que l’évènement a aussi servi à défendre les cultures indigènes des agressions dont ils ont été et continuent d’être victimes.   

La clôture de cet évènement a coïncidé avec la Journée internationale des peuples indigènes, qui a lieu le 9 août de chaque année depuis 1994 et qui a été établie pour célébrer la richesse des cultures aborigènes ainsi que pour réfléchir sur les problèmes qui les affectent. En ce sens, le secrétaire général de l’Organisation des Nations unies (ONU), Ban Ki-moon, a profité de cette journée pour revendiquer un « plus grand effort » pour reconnaître et renforcer le droit des peuples indigènes à la propriété intellectuelle et pour que ces mêmes peuples puissent obtenir une « compensation juste pour leur patrimoine culturel et leur savoir-faire traditionnel ».

Par ailleurs, Susan Lee, directrice du Programme régional d’Amnistie internationale pour les Amériques, a affirmé que la survie des communautés indigènes du continent était en danger en raison du manque de volonté politique pour que soient respectés et protégés les droits de ces peuples. Susan Lee considère « alarmant » que les droits humains de dizaines de millions de personnes indigènes soient continuellement violés à travers les Amériques et elle critique le fait que ces peuples soient souvent considérés comme un « obstacle à la croissance économique ».

GC

 

Sources :

« Contra la exclusión comienza el IV Congreso Bolivariano Indoamérica Joven », VTV, 7 août 2011

« La ONU defiende la propiedad intelectual de los indígenas », ElMundo (Espagne), 9 août 2011

« Jóvenes de la Indoamérica se comprometieron en la lucha por los derechos Indígenas », AVN, 9 août 2011

« Venezuela: Cierran debates del IV Congreso Indoamérica Joven », PL, 9 août 2011

Abonnez-vous

Pour tout savoir sur l'actualité des Amériques et sur les activités du CEI, entrez votre adresse courriel pour vous abonner à notre liste de diffusion.

Zone audio-vidéo

Vous pouvez visionner et écouter nos productions en format Podcast. Vous pouvez vous abonner ou les écouter sur iTunes.

Calendrier

  • CEI
  • Amériques

Suivez-nous

Suivez nos nouveautés sur notre page Facebook ou en vous abonnant à notre fil RSS. Utilisez les icônes ci-bas.

Nos partenaires

OPALC CRDIP OdA OEA

Conception et réalisation : Centre de services en TI et en pédagogie (CSTIP).
Tous droits réservés. © 2012 Université Laval