Bandeau UL

Archives

8 décembre 2011

L'Alliance du Pacifique souhaite devenir le moteur économique de la région

Type de publication : Articles

Le second sommet de l’Alliance du Pacifique  a eu lieu dimanche au Mexique. Lors de celui-ci, les questions des échanges d’actions, de l’élimination des visas pour les hommes d’affaires et de la consolidation des relations économiques ont été traitées. Les pays partenaires de l’Alliance, soit le Chili, la Colombie, le Mexique et le Pérou, se sont entendus afin d’accélérer le processus visant à créer une zone de libre circulation des biens, des services, des capitaux et des personnes. Ils ont d’ailleurs signé la Déclaration de Mérida qui crée un comité afin d’encourager le commerce des services, les investissements et l’accroissement de la collaboration des nations dans les secteurs de l’environnement et de l’innovation scientifique et technologique.

Selon de président mexicain, Felipe Calderón, l’Alliance du Pacifique, dont la population dépasse les 200 millions d’habitants, « permettrait de dépasser les traités commerciaux bilatéraux » et de consolider une zone « d’intégration profonde » dont le développement est crucial pour l’Amérique latine. « Nous avons une excellente occasion de réaliser l’immense potentiel de nos pays et de l’Amérique latine », a-t-il souligné.

Les économies chilienne, colombienne, mexicaine et péruvienne représentent 34 % du produit intérieur brut de la région et leurs importations et exportations, 50 % du commerce latino-américain. Le commerce de ces quatre pays est supérieur au commerce extérieur du Mercosur.

Felipe Calderón a aussi noté que la croissance économique moyenne prévue pour les quatre partenaires de l’Alliance sera de 4,6 % en 2012, une situation qui tranche avec les prévisions faites pour les États-Unis et l’Europe.
Le président mexicain a également ajouté que l’Alliance souhaite que « des nations sœurs latino-américaines se joignent à cet effort historique ». Le président du Panama, Ricardo Martinelli, était d’ailleurs présent au sommet à titre d’observateur.

L’Alliance du Pacifique a été formée le 28 avril dernier à Lima. Les quatre chefs d’État prévoient signer son traité constitutif d’ici six mois. 

SD


Sources :
« La Alianza del Pacífico espera convertirse en el motor económico de la región », EFE, 4 décembre 2011

Torres, Karla, « Yucatán alberga II Cumbre de la Alianza del Pacífico », El Universal, 5 décembre 2011

« La Alianza del Pacífico  clausura su segunda cumbre con "Declaración de Mérida"», Univision, 5 décembre 2011

Miselem, Sofía, « La Alianza del Pacífico llamó a otros países de la región a unirse al bloque », Infobae, 5 décembre 2011

Abonnez-vous

Pour tout savoir sur l'actualité des Amériques et sur les activités du CEI, entrez votre adresse courriel pour vous abonner à notre liste de diffusion.

Zone audio-vidéo

Vous pouvez visionner et écouter nos productions en format Podcast. Vous pouvez vous abonner ou les écouter sur iTunes.

Calendrier

  • CEI
  • Amériques

Suivez-nous

Suivez nos nouveautés sur notre page Facebook ou en vous abonnant à notre fil RSS. Utilisez les icônes ci-bas.

Nos partenaires

OPALC CRDIP OdA OEA

Conception et réalisation : Centre de services en TI et en pédagogie (CSTIP).
Tous droits réservés. © 2012 Université Laval