Bandeau UL

Archives

25 août 2011

Sommet SICA - Caricom : les pays de la région veulent approfondir leur intégration

Type de publication : Articles

Vendredi dernier, le III Sommet des chefs d’État et de gouvernement du Système d’intégration centraméricain (SICA) et de la Communauté des Caraïbes (Caricom) a donné lieu à une déclaration commune dans laquelle les gouvernements des pays de la région s’engagent à resserrer leurs relations, notamment afin de favoriser la croissance de leur économie.

La déclaration a confié aux ministres responsables de l’Économie et du Commerce extérieur des pays membres de reprendre les discussions pour conclure un accord commercial entre le SICA et la Caricom, et ce, en se référant à l’accord qui existe déjà entre le Costa Rica et la Caricom.

Parmi les autres recommandations qui figurent dans la déclaration, on retrouve la possibilité d’octroyer la citoyenneté économique et des visas à long terme à des investisseurs étrangers ainsi que de réviser les préalables nécessaires à l’obtention de permis de travail.

Selon Mauricio Funes, président salvadorien et président temporaire du SICA, l’approfondissement de l’intégration permettrait aux pays de la région centraméricaine et caribéenne d’affronter plus efficacement tous les problèmes communs auxquels ils sont confrontés, notamment en créant des politiques conjointes pour lutter contre le crime organisé, l’insécurité et les changements climatiques.

L’Amérique centrale et les Caraïbes représentent un marché combiné de quelque 56 millions de personnes. Selon Albert Ramdin, secrétaire général adjoint de l’Organisation des États américains (OEA), le temps est venu d’entreprendre des initiatives concrètes pour augmenter le commerce et les investissements entre les deux régions. « Pour que cela se produise, les gouvernements des deux côtés doivent être prêts à réexaminer l’environnement commercial et à minimiser les barrières », a-t-il déclaré.

Parmi les obstacles actuels qui empêchent l’atteinte de cet objectif, des membres des gouvernements des deux régions ont signalé la faible quantité d’infrastructures de transport terrestre et aérien, les barrières linguistiques, le manque d’information sur les opportunités d’affaires et d’investissement ainsi que l’hétérogénéité des lois en matière de commerce et d’investissement.

GC

 

Sources :

René Contrera, « Cumbre acordo estrechar relaciones en Centroamerica », Ansa, 19 août 2011

« OAS - Central American and CARICOM CEOs Commit to Expand Trade and Investment during Meeting with OAS Assistant Secretary General », Isria, 21 août 2011

« El Salvador: Líderes empresariales de Centroamérica y naciones del CARICOM buscan aumentar inversiones y comercio », CND, 21 août 2011

« Se desarollo en El Salvador III Cumbre de Jefes de estados del SICA y CARICOM », News in America, 21 août 2011

Abonnez-vous

Pour tout savoir sur l'actualité des Amériques et sur les activités du CEI, entrez votre adresse courriel pour vous abonner à notre liste de diffusion.

Zone audio-vidéo

Vous pouvez visionner et écouter nos productions en format Podcast. Vous pouvez vous abonner ou les écouter sur iTunes.

Calendrier

  • CEI
  • Amériques

Suivez-nous

Suivez nos nouveautés sur notre page Facebook ou en vous abonnant à notre fil RSS. Utilisez les icônes ci-bas.

Nos partenaires

OPALC CRDIP OdA OEA

Conception et réalisation : Centre de services en TI et en pédagogie (CSTIP).
Tous droits réservés. © 2012 Université Laval