Bandeau UL

Archives

9 février 2012

Le Chili : partenaire et porte-parole des intérêts de la Caricom

Type de publication : Articles

Le ministre chilien des Affaires étrangères, Alfredo Moreno, a souligné l’importance de renforcer le dialogue politique entre le Chili et la Communauté des États des Caraïbes (Caricom) lors de la seconde réunion de la Commission mixte Chili-Caricom de vendredi et samedi derniers. Il a également salué la stabilité politique et institutionnelle des pays membres du bloc subrégional et la façon dont ces derniers parviennent à articuler leurs positions respectives pour parler d’une seule voix sur la scène internationale.

Selon le ministre chilien, la Caricom et le Chili partagent un désir commun « de renforcer le système multilatéral et de préserver la stabilité mondiale, et ce, sur les bases du respect du droit international et de l’inviolabilité des traités frontaliers ».

La ministre guyanaise des Affaires étrangères, Carolyn Rodrigues-Birkett, espère que fort de sa position de président de la Communauté des États latino-américains et des Caraïbes (CELAC), « le Chili portera quelques-unes des problématiques des pays de la région caraïbe dans l’arène internationale ». Bien que la CELAC soit présentée comme une alternative à l’OÉA par le président vénézuélien Hugo Chávez, Alfredo Moreno a tenu à préciser que « l’appui chilien à la création et au renforcement d’autres organismes régionaux ne signifie, en aucun cas, un intérêt moindre pour l’OÉA ».

Par ailleurs, les membres de la Caricom ont également demandé au Chili d’être le porte-parole de leurs intérêts dans le cadre de la réunion du G-20 qui aura lieu en juin prochain au Mexique. « Le Chili représentera non seulement la Caricom, mais l’ensemble de la région latino-américaine et des Caraïbes », a affirmé le ministre bahamien des Affaires étrangères, Theodore Brent.

Lors de la réunion, le ministre Moreno a sollicité l’appui de la Caricom pour la candidature de son pays à titre de membre non permanent du Conseil de sécurité des Nations unies (2014-2015). La Caricom comprend Antigua-et-Barbuda, la Barbade, les Bahamas, le Belize, la Dominique, la Grenade, le Guyana, Haïti, la Jamaïque, Montserrat, Saint-Kitts-et-Nevis, Sainte-Lucie, Saint-Vincent-et-les-Grenadines, Suriname et Trinité-et-Tobago.

SD

 

Sources :

« El Caricom pide a Chile que sea portavoz de la región ante el G-20 », EFE, 3 février 2012

« Chile y Caricom analizarán situación política y económica regional », Univision, 2 février 2012

« Chile impulso al diálogo político bilateral con Caricom », Ansa, 3 février 2012

« Chile y Caricom estrechan cooperación », Prensa latina, 4 février 2012

López, Mario, « Celac, otra maniobra chavista », El Tiempo, 19 janvier 2012

Abonnez-vous

Pour tout savoir sur l'actualité des Amériques et sur les activités du CEI, entrez votre adresse courriel pour vous abonner à notre liste de diffusion.

Zone audio-vidéo

Vous pouvez visionner et écouter nos productions en format Podcast. Vous pouvez vous abonner ou les écouter sur iTunes.

Calendrier

  • CEI
  • Amériques

Suivez-nous

Suivez nos nouveautés sur notre page Facebook ou en vous abonnant à notre fil RSS. Utilisez les icônes ci-bas.

Nos partenaires

OPALC CRDIP OdA OEA

Conception et réalisation : Centre de services en TI et en pédagogie (CSTIP).
Tous droits réservés. © 2012 Université Laval