Bandeau UL

Archives

16 février 2011

L'Unasur devient une réalité juridique

Type de publication : Articles

Le 11 mars prochain l'Union des nations sud-américaines (Unasur) passera du stade de projet politique à celui d’entité juridique internationale à la suite du dépôt des ratifications de l’Uruguay et de la Colombie à son traité constitutif.

En effet, selon l'article 26 du traité instituant l’Unasur, l’organisme régional existera juridiquement 30 jours après le dépôt du neuvième instrument de ratification auprès de l'Équateur, dépositaire du traité. Cette exigence a été remplie le 9 février dernier alors que l’ambassadeur de l’Uruguay à Quito, Enrique Delgado, ait déposé l’instrument de ratification de son pays dans les mains du ministre équatorien des Affaires étrangères, Ricardo Patiño. M. Delgado a souligné que l’Unasur s’avérait « un facteur fondamental de stabilité, démocratie et paix dans la région ».

En obtenant une force juridique, l’Unasur deviendra donc un nouvel organisme international, pouvant notamment se munir de bâtiments et d’employés, tel que spécifié par le gouvernement équatorien. L’organisme pourra également maintenir des comptes bancaires. Leur absence dans le passé avait rendu difficile l'envoi d'aide de ses pays membres à Haïti.

La célébration de la naissance de l'Unasur, en tant qu'une entité juridique, se tiendra au mois d’avril avec la présence des ministres des Affaires étrangers des États membres. À cette occasion, on posera la première pierre de son nouvel siège qui sera aussi le futur lieu de travail du successeur de Néstor Kirchner, ancien secrétaire générale de l’organisme et ex-président argentin. Ce bâtiment sera construit dans la ville de Mitad del Mundo, au nord de Quito (Équateur).

M. Patiño s’est réjoui de la création de l'Unasur en affirmant que « l'histoire de l'Amérique du Sud n'est plus la même, mais une histoire d'unité, des rencontres permanentes […] face aux circonstances, problèmes et menaces, il existe tout un conglomérat de pays qui nous permet de vivre avec plus de paix, sécurité et démocratie ».

Suivant l’exemple de l’Uruguay, la Colombie a officiellement intégré l’organisme régional la semaine dernière, élevant à dix le nombre de pays qui ont ratifié le traité. Quant au gouvernement brésilien, celui-ci s'est également montré satisfait de l’établissement de la personnalité juridique de l’Unasur. Toutefois, il n’a pas donné son consentement officiel à la mise en œuvre de l’accord, tout comme le Paraguay. Ceux-ci restent les deux seuls pays à ne pas avoir ratifié le traité.

FKB

 

Sources:

« Colombia se integra al Unasur », El Universal, 15 février 2011.

« Destaca Ecuador aprobación por Colombia del Tratado de Unasur », Prensa latina, 15 février 2011.

« Ecuador-Unasur: Colombia ratifico tratado constitutivo », Ansalatina, 15 février 2011.

« La Unasur se convertirá en una institución con vida legal el 11 de marzo », EFE, 9 février 2011.

Abonnez-vous

Pour tout savoir sur l'actualité des Amériques et sur les activités du CEI, entrez votre adresse courriel pour vous abonner à notre liste de diffusion.

Zone audio-vidéo

Vous pouvez visionner et écouter nos productions en format Podcast. Vous pouvez vous abonner ou les écouter sur iTunes.

Calendrier

  • CEI
  • Amériques

Suivez-nous

Suivez nos nouveautés sur notre page Facebook ou en vous abonnant à notre fil RSS. Utilisez les icônes ci-bas.

Nos partenaires

OPALC CRDIP OdA OEA

Conception et réalisation : Centre de services en TI et en pédagogie (CSTIP).
Tous droits réservés. © 2012 Université Laval