Bandeau UL

Archives

12 mai 2011

Accord Mercosur-UE : conclusion d'une nouvelle ronde de négociation

Type de publication : Articles

Vendredi dernier à Asunción (Paraguay), le Marché commun du Sud (Mercosur) et l’Union européenne (UE) ont complété une cinquième ronde de négociation en vue de conclure un accord de partenariat économique entre les deux régions. Bien que les négociateurs ne se soient pas entendus sur les dispositions commerciales d’un tel accord, ils se sont tout de même engagés à poursuivre le travail pour conclure un accord d’association d’ici la fin de l’année 2012.

La délégation du bloc sud-américain a été dirigée par Manuel Maria Caceres, vice-ministre paraguayen des Relations économiques et de l’Intégration, dont le pays occupe la présidence tournante du Mercosur. M. Caceres a expliqué que onze groupes de travail s’étaient réunis lors de cette ronde et qu’il y a eu des avancées dans la « grande majorité » de ceux-ci. Il a aussi expliqué que la majorité des travaux portaient sur des textes traitant de la propriété intellectuelle, des règles d’origine, des barrières au commerce, des mesures sanitaires et phytosanitaires ainsi que des compétences publiques.

Après avoir exprimé son désir d’assister à la conclusion de cet accord au cours de la présente année, Manuel Maria Caceres a toutefois reconnu l’opposition de certains groupes audit accord. Les producteurs européens du secteur agricole, par exemple, considèrent qu’un accord de libre-échange entre les deux régions serait nuisible pour l’économie de l’ensemble de l’UE. En ce sens, le Parlement européen a d’ailleurs appelé les négociateurs de l’UE à ne pas faire de concessions qui pourraient porter préjudice à ses agriculteurs. En effet, un rapport de la Commission européenne qui a été rendu public à la fin du mois d’avril a révélé que le secteur agricole du vieux continent pourrait perdre plus de 3 milliards d’euros annuellement si un accord de libre-échange avec le Mercosur devait survenir. Selon M. Caceres, les pays du Mercosur cherchent notamment à avoir un meilleur accès aux marchés agricoles européens alors que les Européens désirent augmenter leur consommation de produits industriels sud-américains : il incombe donc de parvenir à un accord qui soit « juste et équilibré » pour que les négociations continuent à avancer.

La sixième ronde de négociation entre les deux blocs régionaux doit avoir lieu en juillet à Bruxelles (Belgique) alors que la septième se tiendra en Uruguay en octobre prochain.

GC


Sources :

Natasha Niebieskikwiat, « Otra incierta ronda con la UE por el comercio », Clarin, 5 mai 2011

« El Mercosur y la UE concluyen nueva ronda negociaciones», Reuters, 6 mai 2011

« La UE negocia con Mercosur pese a los problemas con la agricultura », EFE, 8 mai 2011

« Mercosur y UE concluyen nueva ronda sin intercambio de ofertas comerciales », EFE, 6 mai 2011

Abonnez-vous

Pour tout savoir sur l'actualité des Amériques et sur les activités du CEI, entrez votre adresse courriel pour vous abonner à notre liste de diffusion.

Zone audio-vidéo

Vous pouvez visionner et écouter nos productions en format Podcast. Vous pouvez vous abonner ou les écouter sur iTunes.

Calendrier

  • CEI
  • Amériques

Suivez-nous

Suivez nos nouveautés sur notre page Facebook ou en vous abonnant à notre fil RSS. Utilisez les icônes ci-bas.

Nos partenaires

OPALC CRDIP OdA OEA

Conception et réalisation : Centre de services en TI et en pédagogie (CSTIP).
Tous droits réservés. © 2012 Université Laval