Bandeau UL

Archives

7 avril 2011

Michel Martelly élu à la tête d'Haïti

Type de publication : Articles

Le chanteur populaire Michel Martelly, connu sous le pseudonyme Sweet Micky, est devenu le 56ème président de la République d'Haïti, avec 67,57% des suffrages contre 31,74% pour sa rivale Mirlande Manigat, selon les résultats préliminaires dévoilés par le Conseil électoral provisoire (CEP). Après l’annonce de ces résultats, une foule en liesse est descendue dans les rues de Port-au-Prince pour exulter la victoire de « Tet Kalé » (crâne chauve) qui a promis l'avènement d'une « ère nouvelle » en Haïti lors de sa première intervention publique comme président élu.

Les citoyens « ont voté le changement » dans la politique, l’économie et l’organisation sociale. Ceci étant dit, « les grandes gagnantes » de cette élection restent « Haïti, la démocratie et les libertés civiles », a déclaré le vainqueur de la présidentielle, qui se considère d’ailleurs le gardien du bon fonctionnement des institutions et plaidant en faveur de la création d'emplois, de l'éducation, de la santé et de la justice sociale. Concernant la Mission des Nations Unies pour la stabilisation en Haïti (MINUSTAH), le nouveau chef d’État a indiqué que le départ de celle-ci se fera de façon concertée. À propos des difficultés qu’il pourrait rencontrer au Parlement, dont son parti ne détient pas la majorité, il a souligné que ses relations avec le législatif « généreront des résultats plutôt que des conflits ».

La communauté internationale s'est aussi félicitée du bon déroulement du deuxième tour électorale. Jose Miguel Insulza, secrétaire général de l'Organisation des États américains (OEA), qui menait la Mission d'observation électorale conjointe OEA/Caricom, s’est réjoui de « la démonstration de responsabilité civique » des Haïtiens « dans une atmosphère calme le jour des élections et pour leur patience au cours du dépouillement des voix ». La MINUSTAH, a quant à elle salué la maturité des acteurs politiques qui ont respecté « la voix du peuple et le jeu démocratique ».

Les résultats définitifs seront connus le 16 avril prochain, suite à la révision des plaintes relatives aux résultats préliminaires par les candidats ayant des contestations. La passation de pouvoir entre l’actuel président et son successeur est prévue pour le 14 mai.

FKB

 

Sources:

Frantz Duval,  Frédérick Alexis, Antonio Bruno et Roberson Alphonse, « Martelly président d'Haïti », Le Nouvelliste, 4 avril 2011.

« El cantante Michel Martelly sustituirá a Préval en la Presidencia de Haití », EFE, 4 avril 2011.

« Haïti : l'ONU salue l'annonce des résultats préliminaires des élections », CRI, 6 avril 2011.

« Martelly promete cambios y apuesta por la reconciliación nacional de Haití», EFE, 5 avril, 2011.

« OEA valora resultados preliminares segunda vuelta elecciones presidenciales y legislativas de Haití », La Nación Dominicana, 5 avril 2011.

Abonnez-vous

Pour tout savoir sur l'actualité des Amériques et sur les activités du CEI, entrez votre adresse courriel pour vous abonner à notre liste de diffusion.

Zone audio-vidéo

Vous pouvez visionner et écouter nos productions en format Podcast. Vous pouvez vous abonner ou les écouter sur iTunes.

Calendrier

  • CEI
  • Amériques

Suivez-nous

Suivez nos nouveautés sur notre page Facebook ou en vous abonnant à notre fil RSS. Utilisez les icônes ci-bas.

Nos partenaires

OPALC CRDIP OdA OEA

Conception et réalisation : Centre de services en TI et en pédagogie (CSTIP).
Tous droits réservés. © 2012 Université Laval