Bandeau UL

Archives

18 août 2011

L'OÉA s'inquiète de l'absence de gouvernement en Haïti

Type de publication : Articles

Trois mois après son investiture, le président d’Haïti, Michel Martelly, éprouve des difficultés à former un gouvernement pleinement fonctionnel après le rejet par le Parlement haïtien du deuxième candidat désigné pour occuper le poste de premier ministre, une situation qualifiée de « dictature politique » par le président.

Le 2 août dernier, le deuxième candidat de M. Martelly - l’ex-ministre de la Justice, Bernard Gousse - a reçu le vote défavorable de 16 des 30 sénateurs, notamment en raison des « inacceptables » violations des droits humains qui auraient été commises lors de son mandat (2004-2006). Avant M. Gousse, la chambre des députés avait rejeté l’autre candidat du chef d’État haïtien, l’entrepreneur Daniel Rouzier.

Depuis l’entrée en vigueur de la Constitution de 1987, c’est la première fois qu’un président récemment investi n’obtient pas la majorité parlementaire pour nommer le premier ministre de son choix. En effet, malgré le triomphe de Michel Martelly lors des élections présidentielles, les Haïtiens ont donné la majorité parlementaire à Inité, parti politique dirigé par l'ancien président René Préval, ce qui explique l’impasse politique actuelle.

L’Organisation des États américains (OÉA) se dit « très inquiète » et invite les politiciens haïtiens à trouver un compromis pour la mise en place d'un nouveau gouvernement « le plus tôt possible ». D’après le secrétaire général de l’OÉA, José Miguel Insulza, l'établissement d’un gouvernement opérationnel s’avère indispensable pour renforcer la démocratie et assurer la poursuite des efforts de reconstruction du pays.

M. Martelly ne semble toutefois pas pressé de désigner un nouveau premier ministre. Selon lui, les membres de la nouvelle commission chargée de réaliser les consultations préalables à la désignation d’un premier ministre travaillent et « on ne peut pas les forcer à avancer ».

FKB

 

Sources:

Javier Valdivia, « ANALISIS: Martelly cumple tres meses sin conformar gobierno en Haití », Xinhua, 15 août 2011.

« Haïti - Politique : L'OÉA exhorte les dirigeants politiques haïtiens à redoubler d'efforts », HaïtiLibre, 12 août 2011.

« La OEA expresa su preocupación por las dificultades para formar un Gobierno en Haití », EFE, 12 août 2011.

« Martelly denuncia una "dictadura" del Poder Legislativo en Haití », Xinhua, 12 août 2011.

« Martelly refuse toute précipitation dans la désignation d'un Premier Ministre  », Radio Métropole, 16 août 2011.

Abonnez-vous

Pour tout savoir sur l'actualité des Amériques et sur les activités du CEI, entrez votre adresse courriel pour vous abonner à notre liste de diffusion.

Zone audio-vidéo

Vous pouvez visionner et écouter nos productions en format Podcast. Vous pouvez vous abonner ou les écouter sur iTunes.

Calendrier

  • CEI
  • Amériques

Suivez-nous

Suivez nos nouveautés sur notre page Facebook ou en vous abonnant à notre fil RSS. Utilisez les icônes ci-bas.

Nos partenaires

OPALC CRDIP OdA OEA

Conception et réalisation : Centre de services en TI et en pédagogie (CSTIP).
Tous droits réservés. © 2012 Université Laval