Bandeau UL

Archives

14 avril 2011

La Colombie et le Venezuela appuient le retour du Honduras à l'OÉA

Type de publication : Articles

Dans le cadre d’une rencontre au sommet entre les présidents Juan Manuel Santos (Colombie) et Hugo Chávez (Venezuela), tenue samedi dernier à Cartagena (Colombie), les gouvernements de ces deux pays ont dit souhaiter le retour rapide du Honduras au sein de l'Organisation des États américains (OÉA) et ont décidé de lancer un processus de facilitation auprès des gouvernements membres afin d’y parvenir d’ici le mois de juin. L’initiative a d’ailleurs été très bien accueillie par le président hondurien Porfirio Lobo, lui aussi présente aux discussions.

MM. Lobo et Chávez ne s'étaient jamais rencontrés, puisque le chef d’État vénézuélien avait refusé de reconnaître la légitimité du nouveau gouvernement élu après le renversement de Manuel Zelaya, le 28 juin 2009. Le président Chávez a toutefois laissé entendre qu’il pourrait changer de position et s’est dit prêt à travailler pour la réincorporation du Honduras à « toutes les institutions de l’Amérique latine ». Le chef d'État colombien a également souhaité que le Honduras réintègre l'OEA « comme membre à part entière ». Les trois présidents se sont aussi entretenus par téléphone avec M. Zelaya, actuellement exilé en République dominicaine, qui a souligné « la volonté » de ces collaborateurs de contribuer à la consolidation de la  démocratie et au respect des droits humains au Honduras.

Pour sa part, le secrétaire de l’OÉA, José Miguel Insulza, s’est montré satisfait des résultats de la rencontre, tout en souhaitant qu’on parvienne à un accord « satisfaisant pour tous […] qui prenne en compte les points de vues des pays des Amériques ».

Le ministre hondurien des Affaires étrangères, Mario Canahuati, s’attend à ce que la réincorporation se produise à San Salvador lors de la prochaine Assemblée générale de l’OÉA alors que la Colombie et le Venezuela devraient présenter un projet de résolution traitant de la réintégration hondurienne au sein de l'institution régionale. Selon le diplomate, le président Lobo prend actuellement « des bonnes décisions » pour trouver des terrains d’entente avec les pays qui s’y opposent. En ce sens, les bonnes relations qu’entretienne le Honduras avec la Colombie ne font que « renforcer la crédibilité » de son gouvernement dans la région.

FKB

 

Sources:

Maria Paz Narvaez Goenaga, « El Gobierno de Porfirio Lobo espera volver a la OEA en la asamblea de junio», La República, 12 avril 2011.

« Cerca regreso de Honduras a la OEA », El Mundo, 10 avril 2011.

« Insulza satisfecho con avances en el caso de Honduras », El Universal, 11 avril 2011.

« Honduras prevé regresar a la OEA en junio, según el canciller Canahuati », EFE, 11 avril, 2011.

« Regresaría Honduras a la OEA : Lobo », Vanguardia, 11 avril 2011.

Abonnez-vous

Pour tout savoir sur l'actualité des Amériques et sur les activités du CEI, entrez votre adresse courriel pour vous abonner à notre liste de diffusion.

Zone audio-vidéo

Vous pouvez visionner et écouter nos productions en format Podcast. Vous pouvez vous abonner ou les écouter sur iTunes.

Calendrier

  • CEI
  • Amériques

Suivez-nous

Suivez nos nouveautés sur notre page Facebook ou en vous abonnant à notre fil RSS. Utilisez les icônes ci-bas.

Nos partenaires

OPALC CRDIP OdA OEA

Conception et réalisation : Centre de services en TI et en pédagogie (CSTIP).
Tous droits réservés. © 2012 Université Laval