Bandeau UL

Archives

15 septembre 2011

Élections au Guatemala : l'OEA déplore la lenteur de la divulgation des résultats

Type de publication : Articles

À l’occasion des élections générales guatémaltèques, qui ont eu lieu dimanche dernier, l’Organisation des États américains (OEA) s’est dite « hautement préoccupée » par la lenteur avec laquelle le Tribunal suprême électoral (TSE) a déposé les résultats préliminaires du scrutin, tout en prenant soin de souligner la « validité » de l’exercice démocratique.

Selon le diplomate argentin José Octavio Bordon, chef de la Mission d’observation électorale (MOE) de l’OEA, la lenteur qui a caractérisé la divulgation des résultats s’est avérée être le « plus grand défaut » de ces élections. M. Bordon a toutefois affirmé que les membres de la MOE avaient conclu que d’une manière générale, le vote s’était déroulé dans la normalité, malgré la présence de « failles importantes » dans le processus. Certains incidents isolés - tels que des barrages routiers, des ventes de votes ainsi que des transports d’électeurs pour qu’ils votent plus d’une fois - ont aussi été rapportés. Le chef de la MOE a également signalé que sur le plan de la sécurité, la journée électorale s’était déroulée dans le calme, mis à part quelques accidents ponctuels.

Au moment de la diffusion des résultats électoraux, la présidente du TSE, Maria Eugenia Villagran, a avancé que la lenteur du processus était due à « l’augmentation du registre électoral », de même qu’à « l’affluence massive » des électeurs. En effet, les données préliminaires indiquent que 68,37 % des 7 340 841 citoyens inscrits sur le registre ont fait usage de leur droit de vote, ce qui représente le plus haut taux de participation depuis 1985.

De son côté, le président sortant, Alvaro Colom, a qualifié « d’historique et d’exemplaire » le scrutin de dimanche et a appelé les candidats présidentiels qui se sont qualifiés pour le second tour à mener une « campagne propre ».

Après le dépouillement de 98,13 % des bulletins, Otto Perez Molina du Parti patriote (PP, droite) se voyait assuré une première position avec 36,09 % des suffrages, alors que Manuel Baldizon, du parti Liberté démocratique rénovée (Lider, droite), devait se contenter d’une seconde place et de 23,27 % des votes. Puisqu’aucun d’entre eux n’a obtenu plus de 50 % des voix, un second tour aura lieu le 6 novembre prochain.

GC

 

Sources :

« OEA lamenta lentitud de resultados », El Heraldo (Honduras), 12 septembre 2011

« Pérez Molina y Baldizón anuncian alianzas para ganar Presidencia de Guatemala », EFE, 13 septembre 2011

« Preocupa a la OEA tardanza en resultados electorales en Guatemala », Notimex, 12 septembre 2011

« Presidente califica de ejemplares elecciones en Guatemala », PL, 12 septembre 2011

Abonnez-vous

Pour tout savoir sur l'actualité des Amériques et sur les activités du CEI, entrez votre adresse courriel pour vous abonner à notre liste de diffusion.

Zone audio-vidéo

Vous pouvez visionner et écouter nos productions en format Podcast. Vous pouvez vous abonner ou les écouter sur iTunes.

Calendrier

  • CEI
  • Amériques

Suivez-nous

Suivez nos nouveautés sur notre page Facebook ou en vous abonnant à notre fil RSS. Utilisez les icônes ci-bas.

Nos partenaires

OPALC CRDIP OdA OEA

Conception et réalisation : Centre de services en TI et en pédagogie (CSTIP).
Tous droits réservés. © 2012 Université Laval