Bandeau UL

Archives

13 octobre 2011

Le faible taux de participation au référendum paraguayen préoccupe l'OÉA

Type de publication : Articles

L’Organisation des États américains (OÉA) est satisfaite du déroulement du premier référendum constitutionnel paraguayen. Ce dernier s’est soldé par un vote en faveur de la participation aux scrutins nationaux des Paraguayens résidant à l’étranger. Toutefois, l’Organisation demeure préoccupée par le faible taux de participation à cet exercice démocratique. Selon les données du Tribunal supérieur de justice électorale, seulement 12,54 % des plus de trois millions d’électeurs potentiels ont exercé leur droit de vote dimanche dernier.

« Nous félicitons le peuple paraguayen pour la tranquillité et le respect dans lequel s’est effectué le référendum bien que nous demeurons insatisfaits du fait que seule une minorité ait voté », a déclaré la chef de la mission d’observation de l’OÉA, Noemí Sanín Posada. Cette dernière considère que la promotion insuffisante de l’événement, le manque d’opposition électorale et l’absence de transports visant à favoriser les déplacements des électeurs vers les bureaux de scrutin ont contribué à ce faible taux de participation. En dépit de cela, madame Sanín Posada estime que ce référendum est une étape importante dans le renforcement de la démocratie.

Pour sa part, le secrétaire général de l’OÉA, José Miguel Insulza, souligne que « de permettre aux ressortissants, ayant quitté leur pays pour des raisons économiques, professionnelles ou personnelles, de se prononcer et de participer aux événements significatifs pour le Paraguay est un pas de géant dans le processus visant à améliorer et à rendre plus équitable le système électoral ». « Voter pour choisir ses dirigeants gouvernementaux est une façon d’être présent dans son pays, et ce, même si on se retrouve à des milliers de kilomètres de sa patrie, comme c’est le cas pour certains Paraguayens. Cette promesse du président Fernando Lugo s’est réalisée », a-t-il ajouté.

Selon les données officielles des organismes internationaux, 772 000 Paraguayens demeurent à l’étranger. Or, officieusement, ce chiffre s’élèverait plutôt à 1 500 000. La majorité d’entre eux émigrent pour des raisons économiques et choisissent de s’établir en Argentine, au Brésil, en Espagne ou aux États-Unis.

SD

 

Sources :

« Celebran normalidad y transparencia de referendo en Paraguay », Prensa Latina, 10 octobre 2011

« A la OEA le preocupa baja participación en referéndum », Paraguay.com, 10 octobre 2011

« OEA, insatisfecha por pocos votantes en referendum en Paraguay », abc, 10 octobre 2011

« Paraguayos en el exterior votaran, referendo », Ansa, 9 octobre 2011

« Participación baja preocupa a la OEA », Ansa, 10 octobre 2011

Abonnez-vous

Pour tout savoir sur l'actualité des Amériques et sur les activités du CEI, entrez votre adresse courriel pour vous abonner à notre liste de diffusion.

Zone audio-vidéo

Vous pouvez visionner et écouter nos productions en format Podcast. Vous pouvez vous abonner ou les écouter sur iTunes.

Calendrier

  • CEI
  • Amériques

Suivez-nous

Suivez nos nouveautés sur notre page Facebook ou en vous abonnant à notre fil RSS. Utilisez les icônes ci-bas.

Nos partenaires

OPALC CRDIP OdA OEA

Conception et réalisation : Centre de services en TI et en pédagogie (CSTIP).
Tous droits réservés. © 2012 Université Laval