Bandeau UL

Archives

5 janvier 2012

Un jeune enfant sur dix n'existe pas officiellement en Amérique latine

Type de publication : Articles

En Amérique latine et dans les Caraïbes, près de 6,5 millions d’enfants ne seraient pas inscrits dans les registres d’identité civile de leur pays à l'heure actuelle. C’est ce que révèle une récente publication de l’UNICEF et la Commission économique pour l'Amérique latine et les Caraïbes (CEPALC), qui prévient que cette situation crée des entraves à l’exercice des droits sociaux, économiques, civils et culturels de ces enfants. Les organisations à la tête de cette étude estiment que 10 % des enfants de moins de dix ans ne possèdent pas de certificat de naissance et que les plus touchés par cette problématique sont ceux en provenance des milieux plus démunis, comme les indigènes, les immigrants et les habitants de secteurs ruraux ou reculés.

L’UNICEF et la CEPALC encouragent donc les gouvernements de la région à atteindre d’ici 2015 l’objectif d'assurer le droit à l'identité à l’aide d’un registre universel des naissances qui confirme l’identité de tous les enfants nés sur le territoire d’un pays, indépendamment de leur origine ethnique, leur sexe, leur condition économique, leur origine géographique et du statut migratoire ou de la nationalité de leurs parents.

Selon le rapport, les conditions bureaucratiques pour obtenir le certificat de naissance constituent les principaux obstacles pour avancer en la matière. Parmi ces entraves, l’UNICEF et la CEPALC notent le fait que la mère doit être accompagnée du père de l’enfant, que les parents doivent détenir leur propre certificat de naissance et qu’ils aient à prouvent leur lieu de résidence. Malheureusement, les enfants dont l’identité n’est pas officiellement enregistrée présentent souvent des difficultés pour bénéficier du système d’éducation, des services de santé et d’autres prestations sociales.

Tandis que Cuba et le Chili sont près d’atteindre l’enregistrement universel des naissances, l’UNICEF et la CEPALC signalent que près de 30 % des filles et des garçons nés en Haïti, 24 % de ceux nés au Brésil et 19 % de ceux nés au Nicaragua n’étaient toujours pas inscrits dans les registres d’identité en 2010. Les organisations internationales ont par contre précisé que le pourcentage d’enfants de moins de cinq ans enregistrés à la naissance en Amérique latine et dans les Caraïbes a augmenté de 82 % en 2006 à 90 % en 2010. La région se rapproche ainsi d’un objectif de couverture complète d’ici 2015.

JM

 

Sources :

« 6,5 millones de niños no estan inscritos en America latina », Ansa Latina, 1er janvier 2012

« Carecen de registro 10% de menores de 5 años », El Mexicano, 30 décembre 2011

« Latinoamérica: Seis millones y medio de niñas y niños no están inscritos en los registros civiles de sus países », El Mercurio digital, 30 décembre 2011

« Más de 6 millones de niños no están inscritos en América Latina y el Caribe », La Jornada, 3 janvier 2012

Abonnez-vous

Pour tout savoir sur l'actualité des Amériques et sur les activités du CEI, entrez votre adresse courriel pour vous abonner à notre liste de diffusion.

Zone audio-vidéo

Vous pouvez visionner et écouter nos productions en format Podcast. Vous pouvez vous abonner ou les écouter sur iTunes.

Calendrier

  • CEI
  • Amériques

Suivez-nous

Suivez nos nouveautés sur notre page Facebook ou en vous abonnant à notre fil RSS. Utilisez les icônes ci-bas.

Nos partenaires

OPALC CRDIP OdA OEA

Conception et réalisation : Centre de services en TI et en pédagogie (CSTIP).
Tous droits réservés. © 2012 Université Laval