Bandeau UL

Archives

5 mai 2011

Le changement climatique préoccupe les pays d'Amérique latine

Type de publication : Articles

Les ministres de l’environnement de 26 pays d’Amérique latine et des Caraïbes se sont entendus vendredi dernier sur une déclaration de principes en matière environnementale et ont mis de l’avant des propositions d’actions concrètes visant à rétablir l’équilibre de la planète, en vue du troisième Sommet de l’Amérique latine et des Caraïbes qui aura lieu les 5 et 6 juillet prochain à Caracas.

Pendant cette rencontre, le changement climatique fut considéré par les participants comme étant le principal problème environnemental de la région. Le ministre des Affaires étrangères du Venezuela, M. Nicolás Maduro, a affirmé que cet enjeu constituerait la « colonne vertébrale » de la future Communauté des États latino-américains et caribéens (CELAC) et que les solutions proposées à cet effet auront des impacts « immédiats et réels ». Le ministre s’est montré confiant que cette étape dans la formation de la nouvelle institution donnera des résultats similaires à ceux de l’Union des nations sud-américaines (UNASUR) et permettra aux États membres d’obtenir une présence accrue et davantage de respect dans les forums multilatéraux sur l’environnement. Le ministre de l’Environnement du Venezuela, M. Alejandro Hitcher, a pour sa part fait remarquer que « l’Amérique latine est durement frappée par les effets du changement climatique ». Les propositions qui ressortirent de cette rencontre seront à la base des décisions politiques et des actions ayant trait à la gestion des ressources hydriques, des déchets solides, des zones côtières, ainsi que la protection des forêts et de la biodiversité.

Quelques jours après la tenue de cet atelier à Caracas, des représentants des ministères de l’environnement de l’Amérique centrale et du Venezuela, des délégués du Fonds pour l’environnement mondial et d’autres organisations internationales telles que la Banque mondiale et la Banque interaméricaine de développement (BID) se sont réunis de nouveau afin de coordonner les stratégies nationales et régionales réalisées dans le domaine de l’environnement, en plus d’analyser la vulnérabilité de la région face au changement climatique. Un montant de 186 millions de dollars fut accordé par le Fonds pour l’environnement mondial afin d’aider ces pays à adopter la voie du développement durable, un changement fondamental par rapport aux processus de développement choisis dans le passé par ces pays.

JM

 

Sources :

« Cambio climático principal problema ambiental regional », Ansa Latina, 29 avril 2011

« Definen México, Centroamérica y Venezuela proyectos ambientales », Globedia, 2 mai 2011

« El medio ambiente será parte de la "columna vertebral" de la futura Celac », ADN avec EFE, 29 avril 2011

« Inician en Panamá taller centroamericano sobre cambio climático », Prensa Latina, 2 mai 2011

« Venezuela : Latinoamérica y Caribe por restruir equilibrio ambiental », Prensa Latina, 29 avril 2011

Abonnez-vous

Pour tout savoir sur l'actualité des Amériques et sur les activités du CEI, entrez votre adresse courriel pour vous abonner à notre liste de diffusion.

Zone audio-vidéo

Vous pouvez visionner et écouter nos productions en format Podcast. Vous pouvez vous abonner ou les écouter sur iTunes.

Calendrier

  • CEI
  • Amériques

Suivez-nous

Suivez nos nouveautés sur notre page Facebook ou en vous abonnant à notre fil RSS. Utilisez les icônes ci-bas.

Nos partenaires

OPALC CRDIP OdA OEA

Conception et réalisation : Centre de services en TI et en pédagogie (CSTIP).
Tous droits réservés. © 2012 Université Laval