Bandeau UL

Archives

16 mai 2017

Lancement du programme d'éradication volontaire de la culture de la coca en Colombie

Type de publication : Articles

Le président colombien, Juan Manuel Santos, a procédé vendredi dernier au lancement du programme de substitution et d’éradication volontaire de la culture de la coca en Colombie. À travers ce programme, qui obéit à l’un des points de l’accord de paix signé en novembre dernier par le gouvernement et les Forces armées révolutionnaires de Colombie (FARC), les autorités du pays espèrent éradiquer en 2017 quelque 100 000 hectares de plantations de coca tout en offrant de nouvelles opportunités économiques aux paysans intéressés ou en recourant, le cas échéant, à l’éradication forcée. Selon le ministre conseiller colombien de l’Après-conflit, des Droits de l’homme et de la Sécurité, Rafael Pardo Rueda, plus de 600 familles colombiennes ont déjà décidé de participer au programme, une première dans l’histoire du pays.

CBM


Sources

« “Cambiamos la hoja de coca por otros cultivos”, campesino beneficiado con programa de sustitución ». Presidencia de la República, 13 mai 2017

« Colombia espera sustituir 100.000 hectáreas de cultivos de coca en 2017 ». El Heraldo, 14 février 2017

« El programa de sustitución voluntaria de cultivos de coca en Colombia arranca con más de 600 familias ». Europa Press, 14 mai 2017

« Gobierno fortalecerá erradicación cultivos y minas en el país: Santos ». Caracol Radio, 15 mai 2017

Abonnez-vous

Pour tout savoir sur l'actualité des Amériques et sur les activités du CEI, entrez votre adresse courriel pour vous abonner à notre liste de diffusion.

Zone audio-vidéo

Vous pouvez visionner et écouter nos productions en format Podcast. Vous pouvez vous abonner ou les écouter sur iTunes.

Calendrier

  • CEI
  • Amériques

Suivez-nous

Suivez nos nouveautés sur notre page Facebook ou en vous abonnant à notre fil RSS. Utilisez les icônes ci-bas.

Nos partenaires

OPALC CRDIP OdA OEA

Conception et réalisation : Centre de services en TI et en pédagogie (CSTIP).
Tous droits réservés. © 2012 Université Laval