Bandeau UL

Archives

8 mai 2017

Crimes contre l'humanité au Pérou : l'ex-président Humala dans le collimateur de la justice

Type de publication : Articles

Les autorités péruviennes ont annoncé la semaine dernière la réouverture d’une enquête sur des cas allégués de torture et de meurtres commis dans la base militaire de la ville de Madre Mia (nord du Pérou) dans les années 1990, à l’époque où l’ancien président du Pérou, Ollanta Humala (2011-2016), était commandant dans l’armée. Selon la procureure spécialisée dans la lutte contre le terrorisme et les crimes contre l’humanité, Edith Chamorro, qui a précisé que le dossier avait été fermé en 2009 pour faute de preuves, la réouverture de l’enquête est motivée par l’apparition de deux nouveaux témoins. Les rapports indiquent par ailleurs que les victimes avaient été torturées et jetées dans la rivière sur ordre des commandants militaires, après avoir été accusées d’actes de terrorisme. Rappelons que l’ancien président Humala a toujours déclaré ne pas avoir pris part à ces actes allégués.

CBM


Sources

«Peru prosecutors open probe in case linked to former President Humala». Reuters, 5 mai 2017

«Autoridades en Perú investigan caso de presuntos crímenes de lesa humanidad que involucra al expresidente Ollanta Humala». BBC Mundo, 6 mai 2017

«Fiscal peruana reabre investigación por lesa humanidad que implicó a Humala». El Períodico, 6 mai 2017

«Perú: Investigación de lesa humanidad salpica a Humala». DW, 6 mai 2017

Abonnez-vous

Pour tout savoir sur l'actualité des Amériques et sur les activités du CEI, entrez votre adresse courriel pour vous abonner à notre liste de diffusion.

Zone audio-vidéo

Vous pouvez visionner et écouter nos productions en format Podcast. Vous pouvez vous abonner ou les écouter sur iTunes.

Calendrier

  • CEI
  • Amériques

Suivez-nous

Suivez nos nouveautés sur notre page Facebook ou en vous abonnant à notre fil RSS. Utilisez les icônes ci-bas.

Nos partenaires

OPALC CRDIP OdA OEA

Conception et réalisation : Centre de services en TI et en pédagogie (CSTIP).
Tous droits réservés. © 2012 Université Laval