Bandeau UL

Archives

13 octobre 2011

Le Venezuela propose de créer une alliance parallèle à l'OPEP

Type de publication : Articles

L’annonce récente du président vénézuélien Hugo Chavez de créer un groupe parallèle à l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) apparaît aux yeux de certains comme le signal d’une nouvelle ère dans le marché pétrolier et dans la géopolitique énergétique mondiale.

La nouvelle alliance désignée « Les géants pétroliers » (Los Gigantes Petroleros) serait composée de membres restreints et regrouperait possiblement l’Arabie Saoudite, le Brésil l’Irak, l’Iran, la Russie et le Venezuela. Pour le président Chavez, la création de cette nouvelle entité n’affecterait en rien le fonctionnement de l’OPEP dont le Venezuela est un membre fondateur. À travers la chaîne de télévision d’État, M. Chavez a précisé que l’idée lui serait venue après avoir discuté avec le vice-premier ministre de la Russie, M. Igor Sechin, et le ministre de l’Énergie de ce pays, M. Sergei Smatko, lors d’une visite de travail que ceux-ci ont récemment réalisé au Venezuela.

Alors que M. Smatko est décrit par les médias hispanophones comme ayant semblé ouvert à l’idée, le périodique russe Moskovskie Novosti mentionne qu’à la différence du Venezuela, qui est membre de l’OPEP, la Russie préfèrerait se maintenir en marge de cette nouvelle organisation. Le pays ne dispose pas d’un réseau de dépôts pétroliers permettant d’accumuler des réserves substantielles et n’est pas en mesure d’imposer des limites au volume de production des entreprises privées qui contrôlent une bonne partie de la production du pétrole brut du pays.

Pour M. Rafael Quiroz, économiste et professeur d’économie pétrolière à l’Université Centrale du Venezuela (UCV), « l’effort diplomatique du Venezuela devrait être concentré à faire pression sur la Russie pour l’inviter dans l’OPEP, de même que la Norvège ou la Colombie, qui produisent davantage que certains pays membres de l’OPEP ». Pour son collègue M. Luis Oliveros, également économiste et professeur, le gouvernement vénézuélien commet une erreur en croyant que ses réserves lui donnent un rôle influent dans la géopolitique pétrolière, considérant le fait que ce pays n’ait pas augmenté son potentiel de production au cours des douze dernières années.

JM

 

Sources :

« Chavez propone crear grupo de gigantes petroleros », Ansa Latina, 7 octobre 2011

« Chávez propone crear grupo "Gigantes petroleros" », El Comercio/Ansa, 7 octobre 2011

« Chávez propone crear una organización de "gigantes petroleros" sin afectar la OPEP », EFE, 6 octobre 2011

« Chávez propuso crear una "organización de gigantes petroleros" », Univision/The Associated Press, 7 octobre 2011

J. Tovar, Ernesto « Califican de contradictorio sugerir otro cartel petrolero », El Universal, 8 octobre 2011

« Venezuela propone a Rusia crear una alianza paralela a la OPEP », Ria Novosti, 10 octobre 2011

Abonnez-vous

Pour tout savoir sur l'actualité des Amériques et sur les activités du CEI, entrez votre adresse courriel pour vous abonner à notre liste de diffusion.

Zone audio-vidéo

Vous pouvez visionner et écouter nos productions en format Podcast. Vous pouvez vous abonner ou les écouter sur iTunes.

Calendrier

  • CEI
  • Amériques

Suivez-nous

Suivez nos nouveautés sur notre page Facebook ou en vous abonnant à notre fil RSS. Utilisez les icônes ci-bas.

Nos partenaires

OPALC CRDIP OdA OEA

Conception et réalisation : Centre de services en TI et en pédagogie (CSTIP).
Tous droits réservés. © 2012 Université Laval