Bandeau UL

Archives

23 mars 2017

Scandale de viande avariée : le Brésil perd des partenaires importants

Type de publication : Articles

Le Brésil est secoué depuis la semaine dernière par un scandale alimentaire dont les conséquences pourraient être importantes pour son commerce et son économie. En effet, la police nationale a mis à nu l’existence d’un système de corruption entre d’importants exportateurs de viande et des employés du service d’hygiène qui déclaraient de la viande avariée conforme à la consommation. À la suite de cette révélation, de nombreux pays comme le Mexique, le Japon, le Chili et la Chine entre autres, ont décidé de suspendre leurs importations de viande brésilienne. Pour sa part, l’Union européenne (UE) a demandé à Brasilia de suspendre toutes les usines ayant des licences d’exportation vers l’Europe et qui sont impliquées dans ce scandale. Le Brésil, qui est le premier exportateur de viande au monde, s’est voulu rassurant en rappelant qu’il a pris les dispositions nécessaires et en soulignant que les 21 usines soupçonnées dans cette affaire représentent de faibles quantités dans les exportations.

MLS

 

Sources

« Scandale de la viande avariée au Brésil: l'onde de choc s'étend ». La Presse, 22 mars 2017  

« Escándalo de carnes vencidas en Brasil: la Unión Europea y China suspenden las importaciones ». Nodal, 21 mars 2017

« Brasil teme que la industria cárnica pueda perder un 10% de su participación en el mercado global ». Notimérica, 22 mars 2017  

Abonnez-vous

Pour tout savoir sur l'actualité des Amériques et sur les activités du CEI, entrez votre adresse courriel pour vous abonner à notre liste de diffusion.

Zone audio-vidéo

Vous pouvez visionner et écouter nos productions en format Podcast. Vous pouvez vous abonner ou les écouter sur iTunes.

Calendrier

  • CEI
  • Amériques

Suivez-nous

Suivez nos nouveautés sur notre page Facebook ou en vous abonnant à notre fil RSS. Utilisez les icônes ci-bas.

Nos partenaires

OPALC CRDIP OdA OEA

Conception et réalisation : Centre de services en TI et en pédagogie (CSTIP).
Tous droits réservés. © 2012 Université Laval