Bandeau UL

Archives

22 septembre 2016

Six pays latino-américains contestent la présidence de Michel Temer

Type de publication : Articles

À l’occasion de l’Assemblée générale des Nations unies, les représentants du Costa Rica, de Cuba, de la Bolivie, de l’Équateur, du Nicaragua et du Venezuela ont décidé de ne pas assister au discours du nouveau président du Brésil, Michel Temer. Pour ces pays, celui qui a succédé à Dilma Rousseff suite à sa destitution n’a pas de légitimité et les gouvernements de l’Équateur et du Venezuela ont qualifié cette destitution de coup d’État. Le président Temer a quant à lui défendu devant l’assemblée la légalité de la destitution de Dilma Rousseff. Rappelons que le Brésil et le Venezuela ont suspendu leurs relations diplomatiques depuis l’arrivée au pouvoir de l’ancien vice-président.

MLS

 

Sources

« Seis delegaciones dejan Asamblea de la ONU durante discurso de Temer ».  Telesur, 20 septembre 2016  

« Ecuador, Costa Rica, Bolivia, Venezuela, Cuba y Nicaragua abandonan la ONU al intervenir Temer ». Notimérica, 20 septembre 2016  

« El desaire a Michel Temer en la Asamblea General de la ONU ». La Opinión, 21 septembre 2016

Abonnez-vous

Pour tout savoir sur l'actualité des Amériques et sur les activités du CEI, entrez votre adresse courriel pour vous abonner à notre liste de diffusion.

Zone audio-vidéo

Vous pouvez visionner et écouter nos productions en format Podcast. Vous pouvez vous abonner ou les écouter sur iTunes.

Calendrier

  • CEI
  • Amériques

Suivez-nous

Suivez nos nouveautés sur notre page Facebook ou en vous abonnant à notre fil RSS. Utilisez les icônes ci-bas.

Nos partenaires

OPALC CRDIP OdA OEA

Conception et réalisation : Centre de services en TI et en pédagogie (CSTIP).
Tous droits réservés. © 2012 Université Laval