Bandeau UL

Archives

31 mars 2016

Brésil : le PMDB lâche Dilma Rousseff

Type de publication : Articles

La direction nationale du Parti du mouvement démocratique brésilien (PMDB) a voté ce mardi sa sortie de la coalition gouvernementale. Le PMDB était jusqu’à présent le principal allié du Parti des travailleurs (PT) de la présidente Dilma Rousseff et c’est également la formation politique du vice-président du pays, Michel Temer. Le parti a appelé ses sept ministres à démissionner, mais trois de ces ministres ont refusé de quitter le gouvernement. Dilma Rousseff perd ainsi un allié de poids qui compte 68 députés et 18 sénateurs fédéraux et dont le chef pourrait devenir le chef de l’État si la procédure de destitution de la présidente lancée par l’opposition va à son terme. Rappelons qu’il est reproché à Dilma Rousseff, qui a été réélu en 2014, d’avoir falsifié l’état des comptes publics en masquant le vrai niveau des déficits publics.

MLS

 

Sources

« Brésil: Dilma Rousseff en position précaire ». La Presse, 30 mars 2016

« Dilma Rousseff Loses Support From Key Part of Brazilian Coalition ». New York Times, 29 mars 2016

« Algunos ministros del PMDB se niegan a abandonar su cargo en el Gobierno de Rousseff ». Notimérica, 30 mars 2016

« Brasil: qué le espera a Dilma Rousseff luego de que PMDB, el principal partido de su coalición, la abandonara ». BBC Mundo, 30 mars 2016

Abonnez-vous

Pour tout savoir sur l'actualité des Amériques et sur les activités du CEI, entrez votre adresse courriel pour vous abonner à notre liste de diffusion.

Zone audio-vidéo

Vous pouvez visionner et écouter nos productions en format Podcast. Vous pouvez vous abonner ou les écouter sur iTunes.

Calendrier

  • CEI
  • Amériques

Suivez-nous

Suivez nos nouveautés sur notre page Facebook ou en vous abonnant à notre fil RSS. Utilisez les icônes ci-bas.

Nos partenaires

OPALC CRDIP OdA OEA

Conception et réalisation : Centre de services en TI et en pédagogie (CSTIP).
Tous droits réservés. © 2012 Université Laval