Bandeau UL

Archives

10 mars 2011

Tournée du président chilien en Europe et au Moyen-Orient

Type de publication : Articles

Lundi dernier, le président du Chili, Sebastián Piñera, est arrivé en Espagne afin d’entamer la dernière étape de sa tournée au Moyen-Orient et en Europe. Durant les trois journées qu’il a passées dans la capitale espagnole, M. Piñera a notamment rencontré le chef du gouvernement espagnol, José Luis Rodriguez Zapatero, le chef du principal parti d’opposition espagnol (Parti populaire, conservateur), Mariano Rajoy, le maire de Madrid, Alberto Ruiz-Gallardón, ainsi que le roi Juan Carlos I et la reine Sofia. Le président chilien a également participé à une série d’événements de nature culturelle, économique et politique, et ce, dans le but de resserrer les liens entre les deux pays dans ces secteurs d’activité en particulier.

Durant la journée de dimanche, Sebastián Piñera a conclu sa visite en Israël et en Palestine – avant de se rendre à Amman (Jordanie) pour s’entretenir avec le roi Abdallah II – par un ultime appel aux deux partis afin qu’ils profitent de ce « moment crucial » pour signer un accord de paix. Cela a été le message central du président chilien au cours des quatre jours qu’a duré son passage dans l’État hébreu. En ce sens, le président Piñera a exhorté le premier ministre israélien, Benyamin Netanyahou, de « ne pas perdre l’opportunité de faire la paix » avec les Palestiniens, en prenant soin de mentionner que ces derniers avaient droit à un État « libre et démocratique ». En effet, le Chili a reconnu la Palestine comme étant un État « libre, souverain et indépendant » au cours du mois de janvier et le président chilien a tenu à montrer son appui envers la cause palestinienne en visitant les territoires occupés de Cisjordanie. Bien que ces propos n’aient pas été particulièrement appréciés du côté israélien, cela n’a pas empêché les ministres des Affaires étrangères des deux pays – le chilien Alfredo Moreno et l’israélien Avigdor Lieberman – de signer une série d’accords de coopérations bilatérale.

M. Piñera rentrera donc chez lui jeudi après s’être rendu en Italie, en Jordanie, en Palestine, en Israël puis en Espagne. Il s’agissait de la première visite du chef d’État chilien dans ces pays.

GC

 

Sources :

« Concluye Piñera gira por Oriente Medio con urgente mensaje a la paz », Notimex, 6 mars 2011

« El presidente chileno Piñera hace un llamamiento en Israel a favor de la paz », EFE, 6 mars 2011

« Piñera estrecha la cooperación con España en su primera visita de Estado », EFE, 7 mars 2011

« Piñera fue recibido con honores por los reyes de España », Telam, 7 mars 2011

Abonnez-vous

Pour tout savoir sur l'actualité des Amériques et sur les activités du CEI, entrez votre adresse courriel pour vous abonner à notre liste de diffusion.

Zone audio-vidéo

Vous pouvez visionner et écouter nos productions en format Podcast. Vous pouvez vous abonner ou les écouter sur iTunes.

Calendrier

  • CEI
  • Amériques

Suivez-nous

Suivez nos nouveautés sur notre page Facebook ou en vous abonnant à notre fil RSS. Utilisez les icônes ci-bas.

Nos partenaires

OPALC CRDIP OdA OEA

Conception et réalisation : Centre de services en TI et en pédagogie (CSTIP).
Tous droits réservés. © 2012 Université Laval