Bandeau UL

Archives

24 mars 2011

Les États-Unis continueront d'appuyer l'indépendance du peuple cubain

Type de publication : Articles

Dans une allocution prononcée lundi dernier au Chili dans le cadre de sa tournée latino-américaine, le président des États-Unis, Barack Obama, a réaffirmé son appui au peuple cubain dans leur quête de liberté et de démocratie. Le président s’est dit prêt à continuer de chercher des façons d’accroître l’indépendance du peuple cubain, faisant allusion aux récentes mesures adoptées par son administration pour alléger les restrictions frappant Cuba.

Le président Obama a affirmé que le peuple cubain a « le droit de décider de son propre futur », et de jouir « d’un droit de liberté au même titre que tous les autres peuples de l’hémisphère ». En ce qui concerne Cuba, M. Obama a expliqué que les « autorités cubaines doivent prendre des mesures considérables pour respecter les droits fondamentaux du peuple cubain, non seulement parce que les États-Unis insistent sur ceux-ci, mais bien parce que les Cubains le méritent ». Le secrétaire général de l’OEA, M. José Miguel Insulza, a souligné que M. Obama avait été « très précis » et a dit espérer « que Cuba soit disposé à davantage d’ouverture ». Il a également souhaité que le Congrès du Parti communiste de Cuba ne bloque pas la réforme économique qui est menée à bien pour aller de l’avant. De son côté, l’ex-président Mariano Fernández a reconnu que le président Obama a fait beaucoup plus en matière de libéralisation avec Cuba comparativement à ce qui a été réalisé précédemment par d’autres gouvernements.

Dans le même ordre d’idées, plusieurs organisations salvadoriennes de la société civile qui sont solidaires avec Cuba ont fait entendre leurs voix ce mardi, à l’arrivée du président Obama au pays pour la poursuite de ses activités diplomatiques. Les membres de ces organisations ont exigé la fin du blocus américain contre l’Île, qui perdure depuis plus d’un demi-siècle, ainsi que la remise en liberté immédiate des cinq activistes antiterroristes cubains emprisonnés par les États-Unis depuis le 12 septembre 1998. Cette position fut défendue par divers orateurs, dont Mme. Mirna Perla, magistrate de la Cour suprême de justice du pays centraméricain et défenseure des droits humains. Le passage de M. Obama au Salvador représentait la dernière escale de sa tournée en Amérique latine.

JM

 

Sources :

« Cuba debe dar une señal, dirigentes chilenos », ANSA, 21 mars 2011

« Exigen a Obama en El Salvador fin de bloqueo contra Cuba », Prensa Latina, 22 mars 2011

« Fidel Castro confirma su renuncia como jefe del Partido Comunista », Milenio avec Notimex et EFE, 22 mars 2011

Mur, Robert. « Obama réclama libertad y democratia para Cuba », La Vanguardia, 22 mars 2011

« Obama : seguiremos apoyando independencia de Cuba », El Universal, 21 mars 2011

Abonnez-vous

Pour tout savoir sur l'actualité des Amériques et sur les activités du CEI, entrez votre adresse courriel pour vous abonner à notre liste de diffusion.

Zone audio-vidéo

Vous pouvez visionner et écouter nos productions en format Podcast. Vous pouvez vous abonner ou les écouter sur iTunes.

Calendrier

  • CEI
  • Amériques

Suivez-nous

Suivez nos nouveautés sur notre page Facebook ou en vous abonnant à notre fil RSS. Utilisez les icônes ci-bas.

Nos partenaires

OPALC CRDIP OdA OEA

Conception et réalisation : Centre de services en TI et en pédagogie (CSTIP).
Tous droits réservés. © 2012 Université Laval