Bandeau UL

Archives

2 avril 2015

Affaire de l'AMIA : non-lieu confirmé en faveur de la présidente argentine

Type de publication : Articles

La Chambre fédérale d’appel de l’Argentine a confirmé le non-lieu prononcé en février dernier par le juge Daniel Rafecas en faveur de la présidente argentine, Cristina Fernández de Kirchner, dans l’affaire de l’attentat contre l’Association mutuelle israélite argentine (AMIA) en 1994. Ce non-lieu avait fait l’objet d’un appel du procureur Gerardo Pollicita, qui a succédé au procureur Alberto Nisman, décédé le 18 janvier dernier. Le procureur Nisman accusait la présidente argentine d’avoir entravé l’enquête sur l’attentat de l’AMIA, qui a fait 85 morts et 300 blessés. Cette affaire qui a éclaboussé Cristina Fernández de Kirchner ainsi que son administration va vraisemblablement se conclure avec la confirmation de ce non-lieu.

MLS

 

SOURCES

« Argentine : la justice confirme qu'elle ne poursuivra pas la présidente pour entrave ». Le Monde, 26 mars 2015

« Desestiman polémica denuncia de Nisman contra la presidenta argentina ». BBC Mundo, 26 mars 2015

« La Fiscalía recurre el 'no' de la Cámara Federal a imputar a Fernández de Kirchner ». Notimérica, 31 mars 2015

Abonnez-vous

Pour tout savoir sur l'actualité des Amériques et sur les activités du CEI, entrez votre adresse courriel pour vous abonner à notre liste de diffusion.

Zone audio-vidéo

Vous pouvez visionner et écouter nos productions en format Podcast. Vous pouvez vous abonner ou les écouter sur iTunes.

Calendrier

  • CEI
  • Amériques

Suivez-nous

Suivez nos nouveautés sur notre page Facebook ou en vous abonnant à notre fil RSS. Utilisez les icônes ci-bas.

Nos partenaires

OPALC CRDIP OdA OEA

Conception et réalisation : Centre de services en TI et en pédagogie (CSTIP).
Tous droits réservés. © 2012 Université Laval