Bandeau UL

Archives

11 mars 2015

L'Équateur se retire de l'Organisation interaméricaine de défense

Type de publication : Articles

Après avoir dénoncé en février 2014 le Traité interaméricain d’assistance réciproque (TIAR), l’Équateur a annoncé vendredi dernier son retrait effectif de l’Organisation interaméricaine de défense (OID), laquelle est institutionnellement rattachée à l’Organisation des États américains (OÉA). Pour le président de l’Équateur, Rafael Correa, le TIAR, qui est à l’origine de la création de l’OID, est un instrument juridique anachronique que les États-Unis ont toujours utilisé exclusivement pour défendre leurs intérêts stratégiques dans les Amériques. En se retirant de l’OID, l’Équateur a par ailleurs annoncé son souhait d’adhérer au Conseil de défense de l’Amérique du Sud (CDS), une institution qui a été créée au sein de l’Union des Nations sud-américaines (UNASUR) pour favoriser la coopération en matière de défense entre les pays sud-américains.

CBM

 

Sources

«Ecuador Leaves US-Backed Military Organization». Telesur, 7 mars 2015

«Ecuador abandona Sistema Interamericano de Defensa». La Hora, 6 mars 2015

«Ecuador dejó la Junta Interamericana de Defensa, dice Cancillería». El Universo, 8 mars 2015

«Ecuador formaliza su salida de la Junta Interamericana de Defensa». Prensa Latina, 6 mars 2015

«Ecuador se desvincula del Sistema Interamericano de Defensa vinculado con la OEA y apuesta por un Sistema de Defensa Suramericano». Aporrea, 7 mars 2015

Abonnez-vous

Pour tout savoir sur l'actualité des Amériques et sur les activités du CEI, entrez votre adresse courriel pour vous abonner à notre liste de diffusion.

Zone audio-vidéo

Vous pouvez visionner et écouter nos productions en format Podcast. Vous pouvez vous abonner ou les écouter sur iTunes.

Calendrier

  • CEI
  • Amériques

Suivez-nous

Suivez nos nouveautés sur notre page Facebook ou en vous abonnant à notre fil RSS. Utilisez les icônes ci-bas.

Nos partenaires

OPALC CRDIP OdA OEA

Conception et réalisation : Centre de services en TI et en pédagogie (CSTIP).
Tous droits réservés. © 2012 Université Laval