Bandeau UL

Archives

5 février 2015

La Bolivie préside le comité des Nations unies sur la dette souveraine

Type de publication : Articles

Cette semaine, l’Assemblée générale de l’Organisation des Nations unies (ONU) a désigné la Bolivie à la tête du comité spécial sur la restructuration de la dette souveraine des États pour une année. Ce comité, qui a été créé en septembre 2014 par l’Assemblée générale de l’ONU à la suite d’une résolution déposée par l’Argentine et le bloc G77+Chine, a pour mission de définir un cadre juridique multilatéral qui permettra de réguler le processus de restructuration des dettes souveraines. Le comité sera présidé par le représentant permanent de la Bolivie aux Nations unies, Sacha Llorenti. Le président bolivien, Evo Morales, s’est félicité de cette désignation en rappelant que cette décision illustre la volonté de la communauté internationale de saluer les changements structurels économiques et financiers effectués par la Bolivie ces dernières années.    

MLS

 

SOURCES

« Comité de reestructuración de la deuda es presidido por Bolivia ». La Razón, 4 février 2015

« La ONU elige a Bolivia para presidir el comité especial que reestructurará la deuda soberana ». Notimérica, 4 février 2015   

« ONU: Bolivia dirige comité que trata deuda soberana ». Los Tiempos, 4 février 2015   

« ONU: Comité de reestructuración de deuda elige a Bolivia para la presidencia ». América Economía, 4 février 2015    

Abonnez-vous

Pour tout savoir sur l'actualité des Amériques et sur les activités du CEI, entrez votre adresse courriel pour vous abonner à notre liste de diffusion.

Zone audio-vidéo

Vous pouvez visionner et écouter nos productions en format Podcast. Vous pouvez vous abonner ou les écouter sur iTunes.

Calendrier

  • CEI
  • Amériques

Suivez-nous

Suivez nos nouveautés sur notre page Facebook ou en vous abonnant à notre fil RSS. Utilisez les icônes ci-bas.

Nos partenaires

OPALC CRDIP OdA OEA

Conception et réalisation : Centre de services en TI et en pédagogie (CSTIP).
Tous droits réservés. © 2012 Université Laval