Bandeau UL

Archives

15 décembre 2011

Le Chili prévoit des relations tendues avec ses voisins en 2012

Type de publication : Articles

En entrevue avec le quotidien La Tercera samedi dernier, le ministre de la Défense du Chili, M. Andrés Allamand, a affirmé que le Chili « préparerait ses forces militaires et augmenterait ses capacités dissuasives » devant une éventuelle détérioration de ses relations diplomatiques avec la Bolivie et le Pérou.

Selon M. Allamand, la prochaine année sera marquée notamment par le règlement du différend juridique soumis par le Pérou devant la Cour internationale de justice (CIJ) concernant la définition des limites territoriales maritimes entre le Chili et le Pérou, un processus qui risque « d’encourager les expressions nationalistes au sein du Pérou ».

En ce qui concerne la Bolivie, le fonctionnaire souligne que les tensions seront tangibles si le gouvernement d’Evo Morales matérialise ses intentions de dénoncer le traité limitrophe de 1904 pour obtenir l’accès à la mer réclamé depuis des décennies par son pays. Le dialogue entre Santiago et La Paz sur ce sujet est sur la glace, mais le Chili croit que la Bolivie profitera du sommet de l’OÉA dont il sera l’hôte en 2012 pour présenter sa demande maritime. Compte tenu de ce qui précède, M. Allamand anticipe un panorama diplomatique « complexe » d’où l’importance « d’être pleinement préparés au sein des forces armées ».

En réponse aux déclarations de M. Allamand, le nouveau premier ministre péruvien, M. Óscar Valdés, a déclaré que son pays envisage de prendre des mesures qui lui permettront de mieux défendre son territoire en prévision des événements qui suivront le jugement de La Haye. M. Valdés, qui est en poste depuis dimanche dernier, croit que le Chili possède déjà les armes, les véhicules militaires et les avions satellites qui lui confèrent une force dissuasive. M. Valdés reconnaît qu’il sera impossible pour le Pérou d’attendre le même niveau de puissance militaire que son voisin chilien puisque deux, trois ou quatre années d’anticipation sont nécessaires pour s’équiper de la sorte.

Pour sa part, le ministre des Affaires étrangères du Chili, M. Alfredo Moreno, a tenté de calmer le jeu en réaffirmant la nécessité pour toutes les parties de « rester concentré sur le différend et de résoudre celui-ci de la meilleure façon possible ».

JM

 

Sources :

« Chile anticipa compleja relación con vecinos », ABC Digital/Ansa, 11 décembre 2011

« Habra relacion compleja con vecino de Chile en 2012 », Ansa Latina, 10 décembre 2011

« Ministro de Defensa de Chile reconoce compleja relación con vecinos », Pueblo en linea, 11 décembre 2011

« Perú tomará medidas para defender su territorio dice primer ministro », Prensa Libre/AFP, 12 décembre 2011

« Perú va a tomar medidas para defender su territorio », AFP, 14 décembre 2011

Abonnez-vous

Pour tout savoir sur l'actualité des Amériques et sur les activités du CEI, entrez votre adresse courriel pour vous abonner à notre liste de diffusion.

Zone audio-vidéo

Vous pouvez visionner et écouter nos productions en format Podcast. Vous pouvez vous abonner ou les écouter sur iTunes.

Calendrier

  • CEI
  • Amériques

Suivez-nous

Suivez nos nouveautés sur notre page Facebook ou en vous abonnant à notre fil RSS. Utilisez les icônes ci-bas.

Nos partenaires

OPALC CRDIP OdA OEA

Conception et réalisation : Centre de services en TI et en pédagogie (CSTIP).
Tous droits réservés. © 2012 Université Laval