Bandeau UL

Archives

13 novembre 2014

Près de 28,5 millions d'émigrants latino-américains et caribéens dans le monde

Type de publication : Articles

Dans son dernier rapport sur la migration publié ce mardi, la Commission économique des Nations unies pour l’Amérique latine et les Caraïbes (Cepalc) a révélé que près de 28,5 millions de Latino-Américains et Caribéens vivent en dehors de leur pays d’origine, ce qui représente 4 % de la population totale de la région. Les États-Unis représentent la première destination pour les émigrants de cette région avec 20,8 millions de personnes, soit 70 % du total. Ils devancent ainsi l’Espagne, qui a accueilli 2,4 millions de personnes (8 % du total). Ce rapport, qui se base sur un recensement effectué en 2010 dans 10 pays de la région, indique aussi que parmi ces émigrants, on retrouve 11,8 millions de Mexicains, soit 40 % des émigrants de la région. Par ailleurs, la Cepalc estime la population immigrée en Amérique latine et dans les Caraïbes à 7,6 millions de personnes (1,1 % de la population de la région) et elle précise que cette migration est surtout intrarégionale.  

MLS

 

SOURCES

« Près de 30 millions d'émigrants latino-américains ». La Presse, 11 novembre 2014

« Cerca de 28,5 millones de latinoamericanos y caribeños viven fuera de sus países de origen ». Cepal, 11 novembre 2014

« Unos 28,5 millones de latinoamericanos viven fuera de sus países de origen ». El Espectador, 11 novembre 2014

Abonnez-vous

Pour tout savoir sur l'actualité des Amériques et sur les activités du CEI, entrez votre adresse courriel pour vous abonner à notre liste de diffusion.

Zone audio-vidéo

Vous pouvez visionner et écouter nos productions en format Podcast. Vous pouvez vous abonner ou les écouter sur iTunes.

Calendrier

  • CEI
  • Amériques

Suivez-nous

Suivez nos nouveautés sur notre page Facebook ou en vous abonnant à notre fil RSS. Utilisez les icônes ci-bas.

Nos partenaires

OPALC CRDIP OdA OEA

Conception et réalisation : Centre de services en TI et en pédagogie (CSTIP).
Tous droits réservés. © 2012 Université Laval