Bandeau UL

Archives

19 janvier 2012

Construction d'une nouvelle base chilienne en Antarctique

Type de publication : Articles

Au cours de son passage en Antarctique la fin de semaine dernière, le président chilien, Sebastián Piñera, a annoncé qu’il compte renforcer la présence de son pays sur le continent austral grâce à la construction d’une nouvelle base. « Le Chili a un lien historique et indissoluble avec l’Antarctique que nous comptons projeter vers le futur », a-t-il déclaré. Il a expliqué que son gouvernement étudie actuellement la possibilité d’implanter une nouvelle base afin d’accroître sa pénétration de la région polaire, un territoire sur lequel il possède déjà sept bases.

Le président chilien a également souligné que son pays souhaite devenir un pionnier de la recherche scientifique et du développement touristique de ce continent dont il a relevé l’importance en matière de biodiversité et de réserves d’eau douce.

En outre, Sebastián Piñera a observé que le Chili est devenu une porte d’entrée pour la région méridionale et un fournisseur de services pour les pays y effectuant des activités. Il a aussi rappelé l’étendue des revendications territoriales de son pays en Antarctique. Ces dernières, fixées par un décret datant de 1940 du ministère chilien des Affaires étrangères, couvrent un territoire de 1 250 257 kilomètres carrés.

Pour sa part, le président uruguayen, qui accompagnait son homologue chilien lors de cette visite, a rappelé que « dans un monde où il existe plusieurs cercles très puissants, les Latino-américains doivent s’unir dans le respect des souverainetés mutuelles et réaffirmer les droits de chaque nation afin de surmonter ensemble les difficultés ». Il a aussi salué le travail de Sebastián Piñera en Antarctique.

L’Uruguay et le Chili sont tous deux signataires du Traité de l’Antarctique entré en vigueur en 1961. Le président Piñera a d’ailleurs signifié son désir d’affermir son engagement à titre de « garant et de gardien des principes » de cet accord. Le gèle des revendications territoriales, l’utilisation du continent à des fins pacifiques et la liberté de recherche scientifique font partie des dispositions principales contenues dans ce traité.

SD

 

Sources :

« Chile busca marcar presencia en Antártida, donde tiene aspiración territorial », EFE, 14 janvier 2012

« Mujica y Piñera reafirman conservación », Ansa, 14 janvier 2012

« Último día de Mujica en la Antártida », El País (Uruguay), 15 janvier 2012

« Los presidentes de Chile y Uruguay concluyen hoy su visita a la Antártida », ABC, 15 janvier 2012

« José Mujica apela a la unidad latinoamericana », UPI, 15 janvier 2012

Abonnez-vous

Pour tout savoir sur l'actualité des Amériques et sur les activités du CEI, entrez votre adresse courriel pour vous abonner à notre liste de diffusion.

Zone audio-vidéo

Vous pouvez visionner et écouter nos productions en format Podcast. Vous pouvez vous abonner ou les écouter sur iTunes.

Calendrier

  • CEI
  • Amériques

Suivez-nous

Suivez nos nouveautés sur notre page Facebook ou en vous abonnant à notre fil RSS. Utilisez les icônes ci-bas.

Nos partenaires

OPALC CRDIP OdA OEA

Conception et réalisation : Centre de services en TI et en pédagogie (CSTIP).
Tous droits réservés. © 2012 Université Laval