Bandeau UL

Archives

30 janvier 2014

La CIJ redéfinit la frontière entre le Pérou et le Chili

Type de publication : Articles

La Cour internationale de Justice (CIJ) de La Haye (Pays-Bas) a rendu son verdict dans le différend frontalier entre le Chili et le Pérou en accordant à ce dernier la souveraineté sur une zone maritime qui relevait jusque-là du Chili. La CIJ a ainsi confirmé la souveraineté chilienne à une distance de 80 milles marins des côtes, mais elle a octroyé au Pérou la zone comprise entre 80 et 200 milles marins au large de l’Amérique du Sud. Les deux pays se sont engagés à respecter ce jugement. C’est en 2008 que le Pérou avait saisi la CIJ pour revendiquer la souveraineté d’une zone de 38 000 kilomètres carrés, riches en ressources halieutiques, de même que d’une zone de 27 000 kilomètres carrés, que le Chili considérait comme appartenant aux eaux internationales. Par ailleurs, ce jugement a été particulièrement suivi par la Bolivie, qui a également saisi la CIJ en 2013 pour réclamer un accès à la mer qui passerait par le territoire chilien.

MLS

 

SOURCES

« La Cour internationale de justice retrace la frontière maritime entre le Pérou et le Chili » Le Monde, 27 janvier 2014

« Court Grants Peru Ocean Territory Claimed by Chile ». New York Times, 27 janvier 2014

« Desaliento en Chile por fallo de La Haya » Ansalatina, 28 janvier 2014

« Qué ganaron y perdieron Perú y Chile con el fallo de La Haya? » BBC Mundo, 28 janvier 2014

Abonnez-vous

Pour tout savoir sur l'actualité des Amériques et sur les activités du CEI, entrez votre adresse courriel pour vous abonner à notre liste de diffusion.

Zone audio-vidéo

Vous pouvez visionner et écouter nos productions en format Podcast. Vous pouvez vous abonner ou les écouter sur iTunes.

Calendrier

  • CEI
  • Amériques

Suivez-nous

Suivez nos nouveautés sur notre page Facebook ou en vous abonnant à notre fil RSS. Utilisez les icônes ci-bas.

Nos partenaires

OPALC CRDIP OdA OEA

Conception et réalisation : Centre de services en TI et en pédagogie (CSTIP).
Tous droits réservés. © 2012 Université Laval