Bandeau UL

Archives

21 avril 2011

Inauguration au Panama d'un centre pour lutter contre le narcotrafic

Type de publication : Articles

Durant la journée de lundi dans la capitale panaméenne, le gouvernement du Panama et les autorités centraméricaines ont inauguré le Centre opérationnel de sécurité régional (COSR) des pays du Système d’intégration centraméricain (SICA). Le COSR – qui occupe désormais le site d’une ancienne base militaire états-unienne – servira essentiellement à renforcer l’intégration régionale, à coordonner les opérations conjointes et à faciliter les échanges d’informations entre les pays centraméricains en matière de lutte contre la violence, le crime organisé, le trafic d’êtres humains, le trafic d’armes et le narcotrafic.

Selon Ricardo Martinelli, président panaméen, les pays de l’isthme centraméricain doivent partager leurs informations, et ce, tout en unissant et en coordonnant leurs efforts pour ainsi être en mesure de combattre le crime organisé d’une manière coordonnée. À son avis, cette lutte ne doit pas être menée uniquement par les États-Unis, la Colombie ou le Panama : tous les pays de la région doivent y prendre part et la seule manière de le faire efficacement, c’est de partager toute la technologie et l’information disponible.                                                                                                                    

Pour Juan Daniel Aleman, secrétaire général du SICA, le développement durable et le renforcement du processus d’intégration centraméricain ne pourront survenir sans que la région améliore ses indicateurs de sécurité. En effet, avec un taux de 32 homicides par tranche de 100 000 habitants, l’Amérique centrale est l’une des régions les plus violentes de la planète. Selon l’avis du secrétaire Aleman, l’ouverture du COSR prouve que le Panama s’est engagé à faire sa part pour lutter contre l’insécurité dans la région.

Afin de réaliser sa mission, le COSR disposera d’outils de télécommunication satellite et de radars qui permettront au Centre de surveiller toutes les côtes de la région. Des forces policières et militaires en provenance de chacune des nations membres du SICA (Belize, Costa Rica, Guatemala, Honduras, Nicaragua, Panama, République dominicaine et Salvador) seront présentes au sein de cette organisation.

Selon les États-Unis, 80 % de la drogue qui entre sur son territoire transite par l’Amérique centrale et provient d’Amérique du Sud.

GC

 

Sources :

« Centroamérica se une en combate antinarcóticos », El Heraldo (Honduras), 19 avril 2011

« Inauguran Centro Centroamericano contra el narcotráfico », Notimex, 18 avril 2011

« Inauguran en Panamá un centro de seguridad regional contra el crimen organizado », EFE, 18 avril 2011

« Panamá inaugura centro para lucha contra el narcotráfico en Centroamérica », AFP, 18 avril 2011

Abonnez-vous

Pour tout savoir sur l'actualité des Amériques et sur les activités du CEI, entrez votre adresse courriel pour vous abonner à notre liste de diffusion.

Zone audio-vidéo

Vous pouvez visionner et écouter nos productions en format Podcast. Vous pouvez vous abonner ou les écouter sur iTunes.

Calendrier

  • CEI
  • Amériques

Suivez-nous

Suivez nos nouveautés sur notre page Facebook ou en vous abonnant à notre fil RSS. Utilisez les icônes ci-bas.

Nos partenaires

OPALC CRDIP OdA OEA

Conception et réalisation : Centre de services en TI et en pédagogie (CSTIP).
Tous droits réservés. © 2012 Université Laval